Ecole nationale de police : 14 élèves de la promotion 2017-2019, radiés pour indiscipline, selon le ministre de la Sécurité





ecole de police,41e promotion,kandia camara,Radiation


Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a révélé, ce lundi, que 14 élèves policiers ont été exclus du rang de l’école de police pour manquement à la discipline et pour comportement de nature à porter atteinte à l’honneur du corps.

"Seuls les plus méritants et les plus disciplinés intègreront la police à l’issue de leur formation policière. Ce ne sont pas des paroles en l’air. Votre promotion en a eu la preuve. Puisque 14 de vos camarades de promotion dont 1 officiers et 13 sous-officiers ont été radiés des effectifs de l’école de police pour manquement à la discipline, au code de déontologie et comportement de nature à porter atteinte à l’honneur du corps qu’ils ont choisi de servir", a déclaré, Sidiki Diakité, à la cérémonie de baptême et de remise d’épaulettes aux élèves officiers et sous-officiers de la promotion 2017-2019.

Pour le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, la police nationale ivoirienne a besoin, dans ses rangs, de policiers bien formés, disciplinés et loyaux vis-à-vis de la déontologie de leur métier, des lois et règlements de l’Etat et des institutions de la République.

Poursuivant, il a invité les services qui vont les accueillir bientôt "à poursuivre l’encadrement de ces nouveaux policiers en leur montrant le bon exemple et en parachevant la formation à l’école".

La marraine de cette 41e promotion, la ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a exprimé sa fierté de voir sa modeste personne associée à cette cérémonie hautement solennelle.  

Elle a félicité ses filleuls et les a encouragés à toujours rehausser l’image de la Côte d’Ivoire.

Leur prodiguant des conseils, Kandia Camara a demandé à ses filleuls "d’être irréprochables là où les autres se contentent d’être corrects", car pour elle, on ne devient pas policier par hasard. Il faut de la conviction et de l’endurance.

Elle les a invités à ne pas abuser de leur autorité. " Soyez des policiers respectés, mais pas craints".

Cette 41e promotion compte 1.271 policiers dont 324 officiers et 947 sous-officiers. 5 officiers togolais figurent également au rang de cette promotion.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Le dernier virage !

La clé de la liberté n'est pas dans les armes.