Parlement de la CEDEAO : Les députés proposés par Amadou Soumahoro refusés





Parlement,Parlement de la CEDEAO,Amadou Soumahoro


Le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, a proposé des députés ivoiriens au parlement de la CEDEO devant remplacer les honorables Sale Poli et Yah Touré. Malheureusement, l’institution sous-régionale a rejetté les propositions du chef du parlement ivoiriens.

"En conséquence, c’est avec regret que je vous informe que le Parlement ne peut procéder au remplacement des honorables Sale Poli et Touré Yah et recevoir en conséquence la prestation de serment des nouveaux députés", peut-on lire dans la lettre adressée au président de l’Assemblée nationale, signée du président du parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé Lo. Tout en rappelant à Amadou Soumahoro que les honorables Sale Poli et Yah Touré "qui ont serment respectivement le 04 février 2016 et le 08 mars 2019, ont été remplacés sans explication".

L’Honorable Moustapha Cissé Lo a rappelé que le remplacement d’un député du parlement de la CEDEAO est régi par "les dispositions pertinentes de l’acte additionnel A/SA1/12 /16 du 17 décembre 2016 relatif au renforcement des prérogatives du parlement de la CEDEAO et du règlement intérieur de la 4è législature". Et que, conformément à l’article 18.2,a) de l’acte additionnel, "le député est élu pour une période de quatre ans. Le mandat court de la date d’installation du parlement par le président de la conférence. Leur mandat prend fin le dernier jour de la législature". Il a ajouté que "le député qui a prêté serment au parlement de la CEDEAO en demeure membre et ne peut être ni remplacé, ni demis, tant qu’il siège dans son parlement national". Précisant enfin que "le mandat prend fin qu’en cas de décès ou de démission du député".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Insolite-Paroisse ‘’Notre Dame de Lourde’’ de Grand-Yapo : la tête de la Vierge Marie a disparu

Rencontré Soro - Blé Goudé à La Haye : " la réconciliation doit se nourrir de vérité, de repentance ..." (communiqué final)