Tournoi Tchin-Tchin 2024 : le promoteur Yannick Gohourou invite les journalistes à soumettre les demandes d’accréditation





tournoi-tchin-tchin-2024-le-promoteur-yannick-gohourou-invite-les-journalistes-a-soumettre-les-demandes-daccreditation

Yannick Gohourou entend faire du Tchin-Tchin un événement sportif mémorable



Yannick Gohourou, promoteur du tournoi de petit-poteau dénommé Tchin-Tchin 2024, a animé un point de presse, ce mardi 9 avril 2024, afin d’inviter les médias désireux d’accompagner l’évènement, à proposer leur demande d’accréditation à l’adresse https://tchintchin-civ.com. Une accréditation qui, selon Yannick Gohourou, permettra aux hommes de médias d’avoir accès à l’enceinte du Centre sportif ivoiro-coréen Alassane Ouattara d’Adjamé durant la durée du tournoi.

« Nous voulons lancer un appel à tous les organes de presse, presse en ligne, presse écrite, les radios et télé qui souhaiteraient accompagner l’événement, de s’inscrire sur la plateforme pour la demande d’accréditation », a-t-il lancé tout en indiquant qu’il entend faire de la presse un partenaire de choix pour la réussite de cette compétition qui se déroulera du 10 aoüt au 15 septembre 2024.

 Par ailleurs, il est revenu sur la cabale juridique qui l’a opposé à Jonathan Morrison, le jeune homme venu des Etats-Unis, qui a organisé les deux dernières éditions dudit tournoi.  

« Je suis le président-fondateur du tournoi Tchin-Tchin, créateur du concept, parce que quand on parle du Tchin-Tchin, certains se limitent carrément au nom, or il y a le concept qui a été exploité sans notre consentement. Depuis 2019, nous avons organisé cette compétition qui a été impactée par la Covid-19… et après nous avons marqué un arrêt pour rechercher des partenaires. Et il y a un de nos proches, dans cette même veine de recherche de partenaires, qui a rencontré un monsieur qu’on appelle Jonathan Morisson. Ce dernier a décidé de détourner le projet et comme il a une grande visibilité, et nous non, il a su communiquer dessus…. », a expliqué Yannick Gohourou, puis d’ajouter : « Le Tchin-Tchin, c’est une compétition sportive à caractère intercommunale dont le Comité inter du Tchin-Tchin détient exclusivement les droits d’auteur. Et force est de constater que c’est la même chose que monsieur Morrison a reprise, avec des oppositions entre les différentes communes… Depuis le 1er septembre 2023, l’OIPI a rappelé que le Tchin-Tchin est notre propriété à part entière… et nous avons repris les commandes de notre projet. Aujourd’hui, tout le monde au plan national et international, souhaiterait voir l’activité du vrai propriétaire. Le tchin-tchin 2024 aura lieu du 10 août au 15 septembre, avec 24 équipes, à l’image de la CAN », a-t-il expliqué.

GZ

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Eden Hazard annonce sa retraite à l'âge de 32 ans

Revue de presse du lundi 20 juin : Evasion spectaculaire d'un baron de la drogue, révélations sur le retour de Gbagbo, à Abidjan