Région du Gbôklè : le président du Conseil régional expose des problèmes urgents au ministre de la Défense





region-du-gbokle-le-president-du-conseil-regional-expose-des-problemes-urgents-au-ministre-de-la-defense

Le président du Conseil régional du Gbôklè espère un plan Marshall pour la résolution des problèmes sociaux de sa région



La région du Gbôklè qui comprend les départements de Sassandra et de Fresco, connaît de nombreux problèmes qui ont été soulevés par le nouveau président du Conseil régional Mahamadou Kébé. C'était le samedi 14 avril 2024 à la place Amadou Gon Coulibaly de la ville de Sassandra, lors de son investiture et de celle des autres élus du Gbôklè par le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima.

Rappelant le mauvais état de plusieurs axes routiers reliant Sassandra et Fresco aux villes de Gagnoa, de Soubré, Lakota et Divo, l'élu s'est dit convaincu que le président de la République Alassane Ouattara bitumera les axes routiers Sassandra-Gagnoa, Sassandra-Lakota, Fresco-Divo et Sassandra-Soubré en passant par les sous-préfectures de Mindon, Grihiri et de Lobakuya. A l'en croire, le bitumage de ces axes routiers facilitera les échanges entre la région du Gbôklè et celles de la Nawa, du Goh et du Loh-Djiboua. Mahamadou Kébé a, par la suite, pointé du doigt le problème d'eau potable qui, selon lui, mine toute la région du Gbôklè. Il a pris en exemple la ville de Fresco où la situation de l'eau potable est très critique. 

Le cadre du Rhdp a révélé que chaque quartier de Fresco patiente durant quatre jours avant de recevoir de l'eau potable. Cela, parce que sur trois forages que comptait la ville, seul un est désormais fonctionnel avec une assurance de moins de 70%. En cas de panne, c'est toute la population qui est privée d'eau potable.

Faisant le point de la situation de l'eau potable dans les sous-préfectures du Gbôklè, le successeur de Frégbo Basile à la tête du Conseil régional du Gbôklè a fait savoir que sept d'entre elles ne bénéficient toujours pas d'adduction en eau potable. Mahamadou Kebé a également mentionné les coupures intempestives de l'électricité dans la ville de Sassandra.

Au regard de toutes ces peines, l'élu a souhaité la mise sur pied d'un plan Marshall en faveur de sa région par l'Etat dans lequel la dotation des châteaux d'eau aux sous-préfectures sera une priorité.

De son côté, le ministre de la Défense a promis de transmettre les préoccupations de la région du Gbôklè aux ministères qui peuvent s'impliquer dans leur résolution. 

Touré Boa 

Correspondant régional

En lecture en ce moment

Yopougon-sable : des femmes manifestent contre le manque d’eau, la police intervient vigoureusement

Miss Handicap Côte d’Ivoire (2ème édition ) : La finale prévue le samedi 20 avril 2019