MASA 2024 : la pluie s’invite à la fête





masa-2024-la-pluie-sinvite-a-la-fete

Une exposante du MASA s'activant pour couvrir sa marchandise pendant la pluie



La 4e journée de la 13e édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA) a été perturbée par une pluie qui s’est invitée à la fête.

Pourtant tout avait bien commencé dans la matinée de ce mardi 16 avril 2024, avec les rencontres professionnelles. A la mi-journée, les stands de restauration du village gastronomique grouillaient de monde, quand d’autres festivaliers s’affairaient au village artisanal en contemplant les différents produits proposés par les vendeurs issus de toutes les régions de l’Afrique et même de l’Europe.

Pendant que sur les scènes dédiées à la musique, les staffs techniques de certains artistes programmés s’activaient à tout mettre en œuvre avec les orchestres, des groupes de danses étaient à la répétition pour offrir le meilleur au public qui commençait à converger vers le Palais de la culture de Treichville qui abrite le plus gros lot des festivités.

Sur l’espace enfants, quelques gamins présents avec leurs parents jouaient aux différents jeux et dans la salle de presse, les médias venus pour la couverture de cette biennale culturelle d’envergure internationale dédiée au secteur des arts africains de la scène se pressaient d’envoyer leurs articles à leurs rédactions respectives.

C’est dans cette atmosphère que vers 16h, une pluie orageuse, accompagnée de vents se met à tomber. C’est la débandade. Tout le monde court chercher refuge dans des salles où sur des sites plus couverts. Les bâches tombent et les stands de certains commerçants sont décoiffés.

Chacun se met à l’abri le temps de laisser passer la tempête. Les organisateurs rassurent les uns et les autres. Quelques heures plus tard, la pluie cesse et tout se remet en place.

« C’est la galère pour aujourd’hui. Nous ne sommes pas très sûrs de recevoir du monde après cette pluie », nous confie une exposante.

Un manager d’artiste renchérit pour dire que les spectacles de cette soirée ne connaîtront sûrement pas d’engouement à cause de la pluie.

Le Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA), créé en 1990, à Liège (Belgique), a démarré à Abidjan en 1993. C’est un cadre de promotion, de rencontre, de formation, de diffusion, de distribution, de développement et de professionnalisation des arts du spectacle.

L’édition 2024 a lieu du 13 au 20 avril, sur le thème : « Jeunesse, innovation et entrepreneuriat ». Elle accueille 59 pays, plus de 1000 artistes, 300 spectacles et 105 acheteurs professionnels, selon le directeur général du MASA, Abou Kamaté.

Le Rwanda et la Corée du Sud sont respectivement « le pays invité d’honneur » et le « pays invité spécial » de l’édition 2024. Pendant huit jours se produisent des groupes artistiques sélectionnés dans sept disciplines : les arts du cirque et de la marionnette, le conte, la danse, l’humour, la musique, le slam et le théâtre.

La grande innovation cette année, c’est que tous les spectacles sont gratuits.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Gon, ce petit politicien !

Des nominations à l’ARTCI et au FER