Les postes à péage de Bozi et Gonaté entrent en exploitation, ce vendredi : voici les tarifs





les-postes-a-peage-de-bozi-et-gonate-entrent-en-exploitation-ce-vendredi-voici-les-tarifs

Après le poste à péage de Tiébissou, ceux de Bozi et Gonaté (axe Yamoussoukro – Bouaflé – Daloa) entrent en service vendredi 10 mai



Les postes à péage de Bozi et Gonaté, construits respectivement sur les sections de route Yamoussoukro – Bouaflé et Bouaflé - Daloa entrent en exploitation, ce vendredi 10 mai 2024.

« Au titre du ministère de l’Équipement et de l’Entretien routier, le Conseil a adopté une communication relative à la mise en exploitation des postes de péage de Bozi et de Gonaté sur la route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly après un Conseil des ministres tenu mercredi 8 mai 2024, au Palais présidentiel.

« Ces deux postes à péage entrent en exploitation ce vendredi 10 mai 2024 suivant la grille tarifaire ci-après appliquée par classe de véhicule et par passage à chaque poste de péage :

Classe 1, véhicules légers : 500 F CFA par passage par poste de péage.

Classe 2, véhicules intermédiaires : 1500 F CFA par poste de péage

Classe 3, les poids lourds, autocars et autres véhicules à deux essieux : 2500 F CFA par poste de péage

Classe 4, les poids lourds, autocars et autres véhicules à trois essieux et plus, 3 500 F CFA par poste de péage », a détaillé Amadou Coulibaly.

Il a rappelé que les travaux de réhabilitation reliant les axes Yamoussoukro-Bouaflé et Daloa qui ont débuté en 2017 se sont achevés et livrés à la circulation en 2023. Afin de préserver « cet important » patrimoine routier supportant une grande partie des échanges routiers intérieurs, poursuit-il, son entretien régulier et son maintien en bon état de carrossage ont été concédés au Fonds d’entretien routier (Fer) qui y a fait construire deux postes à péages : un à Bozi sur la section Yamoussoukro-Bouaflé et l’autre à Gonaté sur la section Bouaflé-Daloa.

Le dernier poste à péage mis en service était celui de Tiébissou, inauguré lundi 9 janvier 2023 avec une grille tarifaire de 1000 FCFA pour les véhicules de classe 1 et 2 (légers et intermédiaires), 1500 pour les véhicules de classe 3 (les poids lourds, autocars et autres véhicules à deux essieux). La classe 4 (les poids lourds, autocars et autres véhicules à trois essieux et plus) quant à elle, doit s’acquitter de la somme de 2000 FCFA par passage, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Alassane Ouattara rassure sur la conservation de la parité entre l’Eco et l’Euro

Sénégal, Niger, Côte d’Ivoire… Qui signera la plus forte croissance en 2024 ?