Pour une affaire d’élection de président de communauté, une violente bagarre éclate entre des Ivoiriens vivants au Maroc





pour-une-affaire-delection-de-president-de-communaute-une-violente-bagarre-eclate-entre-des-ivoiriens-vivants-au-maroc

Que s'est-il passé ce jour-là pour des Ivoiriens résidant au Maroc en arrivent aux mains ?



« Risque d’Affrontements et de Division de la Communauté Ivoirienne Maroc- Casablanca à l’Issue de l’Election du Président de la Communauté », c’est l’objet d’un courrier transmis par le Collectif des Ivoiriens salariés entrepreneurs résidant au Maroc qui a été transmis à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Royaume Chérifien, et au ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine des Ivoiriens de l’extérieur. Une copie de ce communiqué est parvenue à www.pressecotedivorie.ci

Dans ce courrier, il est mentionné que l’élection du président des Ivoiriens de Casablanca, qui a eu lieu le dimanche 19 mai 2024, a tourné au vinaigre. « En lieu et place d’une fête qui devrait rassembler l’ensemble des Ivoiriens, nous avons constaté des bagarres rangées entres compatriotes ; déteignant négativement sur l’image de l’ensemble des Ivoiriens résidant au Maroc et par ricochet sur l’image de marque de notre pays tant voulue par son Excellence Monsieur le Président de la République. L’Ambassade, dans un souci d’apaisement, a bien voulu reprendre les choses en main en programmant de nouvelles élections dans 21 jours. », lit-on dans la note.

Cependant le Collectif des Ivoiriens salariés entrepreneurs résidant au Maroc estime que l’organisation d’élection de façon assez précipitée occasionnera plus de dégâts que lors de la précédente élection. 

A cet effet, ledit collectif invite le ministre des Affaires étrangères à jeter un regard sur cette situation qui pourrait « être un catalyseur de troubles et de fractures au sein de la communauté ivoirienne du Maroc ».

GZ

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Korhogo : Des élèves marchent sur la préfecture pour protester contre l’insécurité dans leur établissement

Cinéma/ ZAFAA 2019: Bleu Brigitte, lauréate quatre fois