PPA-CI : voici les 4 exigences à remplir pour la victoire de Laurent Gbagbo à la présidentielle de 2025





ppa-ci-voici-les-4-exigences-a-remplir-pour-la-victoire-de-laurent-gbagbo-a-la-presidentielle-de-2025

Dano Djédjé estime que si ces 4 exigences sont réunies, Laurent Gbagbo remportera la présidentielle de 2025



Le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) a lancé lundi 3 juin 2025, au siège du parti, l’ « Opération Cap 2025 », une campagne de sensibilisation et de mobilisation pour la candidature de Laurent Gbagbo à l’élection présidentielle de 2025.

Au cours de cette cérémonie, le président exécutif, Sébastien Dano Djédjé a, dans son adresse aux 36 chefs de délégation qui seront mis en mission d’information et de sensibilisation sur toute l’étendue du territoire national du 08 au 16 juin 2024, décliné les quatre exigences à remplir pour la victoire de Laurent Gbagbo à l’élection présidentielle de 2015.  

« Chers Camarades, pour que notre victoire soit nette, claire et sans ambages, il nous faut répondre à quatre exigences », tel est le décor planté par Sébastien Dano Djédjé ajoutant que la première des exigences est la candidature.

« Il nous faut un candidat, un candidat capable de rassembler la Côte d’Ivoire dans toute sa diversité. Ce candidat, nous l’avons. Nous avons le candidat qu’il faut à la Côte d’Ivoire. Nous avons le candidat qui incarne la sérénité, la rigueur, la fidélité, le courage, la confiance et l’espoir. Nous avons Laurent Gbagbo, il est le candidat pour des jeunes, des femmes, des moins jeunes, des Ivoiriens et de tous ceux et celles qui habitent en Côte d’Ivoire », s’est réjoui le président exécutif pour qui il appartient désormais aux militants de se mobiliser pour mener les grands combats politiques qui les attendent.

Sur cette mobilisation, la deuxième exigence, Dano Djédjé la veut totale tout au long du processus électoral et plus particulièrement le jour du vote.

« Je demande au parti et à ses élus de se battre pour que chaque militant, chaque sympathisant figure sur la liste électorale et qu’il soit en capacité de voter pour redonner à Laurent Gbagbo les clés du Palais présidentiel en octobre 2025 », a-t-il appelé.

Il a aussi insisté sur la formation qui doit être de mise pour « éviter les erreurs qui peuvent (les) desservir".

Toutefois, a-t-il précisé, si les élections sont justes et transparentes, si nous avons le candidat idéal, si nous sommes tous inscrits sur la liste électorale, si nous avons toutes nos pièces, si nous sommes tous formés, mais si nous sommes incapables de faire une bonne campagne électorale, si nous sommes incapables de lutter contre la fraude et l’abstention ; il nous sera difficile de gagner ; d’où la quatrième et dernière exigence qu’est la solidarité. Car, s’est-il justifié, « pris individuellement, nous sommes peut-être fragiles, mais pris ensemble, nous sommes riches, immensément riches ».

Et de conclure : « L’ "Opération Cap 2025" est une chaîne de solidarité et de mobilisation des militants et sympathisants du PPA-CI pour les élections de 2025. Avec le slogan suivant : solidarité + mobilisation = victoire ».

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Éducation nationale : Le mandarin, langue chinoise bientôt enseigné au lycée d’excellence Alassane Ouattara de Grand Bassam

Filière volaille : Les prix pourraient encore augmenter