Affi ne s’est pas encore prononcé sur la rencontre entre la dissidence du FPI et le PDCI (communiqué)





rencontre FPI-PDCI,Affi n'guessan,fake news


Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N‘guessan ne s’est pas encore prononcé sur la rencontre entre la dissidence de son parti conduite par Assoa Adou et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Le 7 mai, une délégation du PDCI, conduite par son secrétaire exécutif en chef Maurice Kacou Guikahué a rendu une visite au fondateur du FPI, Laurent Gbagbo, en liberté sous caution en Belgique.

Le 23 mai, une délégation de l’autre frange du FPI, conduite par Assoa Adou a eu une rencontre avec Henri Konan Bédié à Daoukro.
Après ces rencontres, des propos attribués à Affi N’guessan font état de ce que si Gbagbo s’allie à Bédié, lui Affi N’guessan, s’allierait à Ouattara. Ces propos sont "faux", indique un communiqué du service de communication d’Affi N’guessan dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci 

Communiqué du service de communication du FPI
Depuis quelques jours, des cyberactivistes proches de la dissidence, manifestement en manque d’inspiration, véhiculent sur les réseaux sociaux des propos mensongers qu’ils attribuent au président du FPI, Pascal Affi N'Guessan, selon lequel << si Gbagbo s'allie à Bédié, moi Affi N'Guessan, je m'allierai à Ouattara >>.
Bien évidemment, ces propos calomnieux, dont les auteurs n’en justifient pas la source, sont faux.
D’ailleurs, contrairement au SG du FPI qui a publié un communiqué du parti sur cette affaire, le lundi 27 mai 2019, le président Pascal Affi N'Guessan ne s’est pas encore personnellement prononcé sur la rencontre entre la dissidence du FPI et le PDCI.
Pour rappel, c’est le président Affi qui, le premier, a appelé à une union sacrée et inclusive de toute l’opposition pour faire barrage à M. Ouattara et au RHDP. Il ne peut donc pas logiquement œuvrer à ce rassemblement et s’en désolidariser sous le fallacieux prétexte que le président Gbagbo aurait décidé d’abonder dans le même sens que lui.
Ces Fake News, qui sont quotidiennement déversés sur les réseaux sociaux, ne sont pas de nature à détourner le FPI, ses militants et sympathisants de leur objectif principal qui est l’alternative démocratique en 2020. C’est la mutualisation de toutes les forces de l’opposition qui devrait contribuer à atteindre cet objectif et non la propagation régulière sur les réseaux sociaux de rumeurs aussi infondées que puériles.
Le service de communication du FPI.

En lecture en ce moment

Didier Drogba pourrait se porter candidat à la présidence de la FIF

Football/ Eliminatoires Can 2019: Les 24 équipes qualifiées