Événements de Sipilou : Le militaire meurtrier mis aux arrêts





Sipilou,Tribunal militaire,Ange Kessy,militaire


Sergent Koné L., c’est le militaire qui a tué froidement un jeune homme à Sipilou, ville ivoirienne à la frontière de la Guinée. Il a été arrêté et déféré à l’école nationale de police en attendant d’être transféré à la maison d’arrêt militaire d’Abidjan, a appris pressecotedivoire.ci de source proche du tribunal militaire.
" Il a en outre rappelé que cet élément est arrêté et déféré à l'École nationale de police en attendant son "transfèrement" à la maison d'arrêt militaire", a annoncé le commissaire du gouvernement, Ange Kessy, selon une note publiée sur la page facebook du tribunal militaire. 
On se souvient que le 14 mai dernier, un élément des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI), avait "froidement et sommairement" abattu un chauffeur de taxi-moto. La nouvelle de son décès avait créé des émeutes. Les populations avaient saccagé la brigade de gendarmerie et le commissariat de police.
Notre source indique que le commissaire du gouvernement appelle les populations à garder le calme en pareille situation et à saisir le tribunal militaire qui en avisera. Il a également annoncé que des policiers, gendarmes, militaires, etc, s’était rendus coupables de faits similaires dans les villes de Ferké, Arrah, Katiola, Alépé, le quartier d'Angré à cocody, de Yopougon, Divo, Dabou, Duekoué et Natienekaha sont également poursuivis.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

La FIF annule les sanctions disciplinaires contre Koné Cheick et Salif Bictogo

Miss Handicap Côte d’Ivoire (2ème édition ) : La finale prévue le samedi 20 avril 2019