La projection budgétaire du gouvernement sur la période 2020-2022, présentée aux députés





Budget de l'Etat,période 2020-2022,députés,Sanogo Moussa


Le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a dévoilé, ce jeudi, face aux députés, le programme budgétaire du gouvernement sur la période 2020-2022, lors d’un débat d’orientation budgétaire.

Le projet de budget pour l’année 2020 devrait enregistrer une hausse de 9,8% pour s’établir à 8.048,4 milliards FCFA. Ce niveau devrait continuer de s’accroitre pour atteindre 9.283,1 milliards FCFA en 2022.

Selon le secrétaire d’Etat, cette politique budgétaire de l’Etat sur la période 2020-2022 vise à accroitre l’efficacité du recouvrement des recettes intérieures, à consolider la maîtrise des charges de fonctionnement ainsi que de l’endettement public et à poursuivre la politique hardie d’investissement et de réduction de la pauvreté.

La mise en œuvre de cette politique devra permettre de soutenir la forte croissance économique enregistrée au cours des années précédentes tout en la rendant davantage incluse.

Plusieurs ressources budgétaires devraient permettre d’atteindre cet objectif, notamment les recettes fiscales, les recettes non-fiscales, les ressources extérieures.

Les recettes fiscales  qui devraient passer de 2.233,8 milliards en 2020 à 2.711,9 milliards en 2022 pour la fiscalité intérieure et de 1.717,7 milliards en 2020 à 1968,8 milliards FCFA en 2022 pour la fiscalité de porte, soit une progression respectives de 21,4% et de 14,6%.

Les recettes non fiscales  attendues sont estimées à 96,1 milliards FCFA en 2020 à 79,9 milliards 2021 et à 83,3 milliards en 2022.

Quant aux emprunts sur les marchés monétaires et financiers ils sont projetés à 1.514 milliards FCFA en 2020 et à 1.500 milliards FCFA en 2022

S’agissant des ressources extérieures, constitués d’appuis budgétaires et de financement extérieurs l’Etat projette une recette de 1716,8 milliards FCFA en 2020, 1492,2 milliards FCFA en 2021 et  1643,5 milliards FCFA en 2022.

Sur les recettes fiscales de comptes fiscaux spéciaux du trésor les prévisions font état de 759,4 milliards FCFA en 2020, 819 milliards FCFA en 2021 et 898,7 milliards FCFA en 2022.

Pour ce qui est des dépenses budgétaires sur la même période, l’Etat entend consacrer une prédominance aux dépenses d’investissement avec 35,5%, suivi du service de la dette publique (25,5%) et des dépenses de personnel (21,5%).

Ce programme budgétaire 2020-2022 va prioriser entre autres, l’enseignement, la santé, l’emploi, le logement, l’accès à l’eau et à l’électricité.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Football / Côte d’Ivoire : Cheick Doukouré forfait pour la CAN 2019

La fille de Donald Trump en visite en Côte d’Ivoire pour promouvoir le leadership féminin