Une importante quantité de médicaments contrefaits saisie et une clinique clandestine à Abobo





Medicament contrefaits


Une importante quantité de médicaments contrefaits a été saisie, lors d’une opération menée conjointement, vendredi, par la direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML) et celle de la Police des stupéfiants et des drogues (DPSD) dans la commune d’Abobo, au Nord du district autonome d’Abidjan.

Ces médicaments prohibés composés d’antibiotiques, d’antipaludiques, du fer, de produits de virilité sexuelle, de grossissement de certaines parties du corps et de compléments alimentaires sont estimés à plus deux tonnes et stockés dans deux magasins de fortune non loin de la mairie, a-t-on précisé.

“Nous venons en sus de l’opération Epervier pour faire un genre de ratissage. Depuis 4h du matin, nous avons pris pratiquement les trois quarts des médicaments. Nous passons par derrière pour faire un ratissage afin montrer que la pression est permanente”, a laissé entendre la directrice du DPML, le Dr Duncan Rachel.

Ce coup de filet s’inscrit dans la mise en œuvre de la convention “Médi-crime”, premier instrument juridique criminalisant la fabrication et la distribution de faux produits médicaux. Un accord a été signé par la Côte d’Ivoire en juillet 2019 à Strasbourg, en vue d’intensifier la lutte contre les médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQUIF).

Après ces différentes opérations, le cortège de la direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires s’est dirigé vers la cité universitaire de la commune pour ordonner la fermeture d’une clinique exerçant dans l’illégalité et dans des conditions insalubres, en compagnie de la direction des Etablissements et des professions sanitaires.

“La fermeture de cette clinique avait été ordonnée il y a quelque temps pour irrégularité. Aujourd’hui, nous faisant croire qu’ils ont fermé, ils continuent d’exercer dans la clandestinité. Mais cette fois, nous allons emporter tout le matériel”, a annoncé la directrice des Etablissements et des professions sanitaires, Bitty Marie-Joseph.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Des magasins pillés dans le marché en flamme de Grand-Lahou

Côte d’Ivoire/Création d'une école de guerre : Le général de Division Lassina Doumbia se prononce