Rumeurs et fakenews après le décès d’Arafat : Le comité d’organisation des obsèques fait des mises au point





Arafat DJ


Dans son le souci de mettre fin aux rumeurs et autres fakenews qui circulent sur les réseaux sociaux depuis le décès d’Arafat Dj, Kenzo Kouadio, le président du comité d’organisation des obsèques de la star du coupé-décalé, a animé, vendredi soir, une conférence de presse pour clarifier les choses et mettre tout le monde au même niveau d’informations.

Au cours de la rencontre avec les médias, il a abordé plusieurs points notamment le fait que la somme de 42 millions  aurait été remise à la famille du défunt par le footballeur camerounais Samuel Eto’o.
"Samuel Eto’o est venu présenter ses condoléances à la famille. Il a promis de revenir faire un don mais il n’a encore rien donné. Nous avons vu sur les réseaux sociaux qu’il aurait remis 42 millions, certains parlent même de 45 millions. Il n’a encore rien donné à qui que ce soit. C’est archi faux", a-t-il démenti. 
Concernant les obsèques d’Arafat, il a affirmé que bien que les dates du 30 et 31 août aient été retenus, il reste encore quelques dispositions tels que le lieu de l’inhumation étant donné que le cimetière de Williamsville est fermé, mais aussi le OK des autorités pour que avoir le stade Félix Houphouët-Boigny pour la veillée.
Kenzo est revenu sur  l’annonce du pasteur qui souhaitait ressusciter Daishikan.
"Au début, nous n’avons pas prêté attention à cela. Mais, depuis quelques jours, il insistait et l’information a pris de l’ampleur. Le PCO m’a dit que c’est à la famille de décider et nous avons demandé au pasteur de voir avec elle", a ajouté Touré Al moustapha qui a été cité dans l’affaire
Pour finir, le Comité d’organisation a souhaité que les fans de l'artistes et les populations respectent l'âme de ce dernier en évitant de divulguer de fausses informations.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : acquitté par la CPI, Blé Goudé promet de s’adresser “très bientôt’’ à ses partisans

Ministère de la Fonction publique : La PFN promet des actions contre l’arrêté rapportant des décisions d’admission