Grand-Bassam: Les N’zima Kotoko demandent pardon à leur roi





Grand-Bassam,N'zima Kotoko


En attendant l'édition 2019, prévue du 20 octobre au 3 novembre, à Grand-Bassam, les sept familles N'zima Kotoko ont procédé au rituel sacrificiel de l'immolation d'un bélier pour demander pardon au Roi.

Un sacrifice qui fait suite à la profanation du site de l'Abissa, consécutive aux incidents relatifs aux élections municipales de l'an dernier.

Pour rappel, Suite aux élections municipales,  le roi  Amon Tanoé a essuyé des “propos irrévérencieux” de partisans du maire sortant, déclaré perdant au terme du scrutin.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lionel Messi ballon d'or 2019 : la surprenante réaction de Samuel Eto’o

Deux nonnes tombées enceintes après une mission en Afrique