Affaire de profanation de la tombe de Dj Arafat : Interpelée, Diana Blé demande pardon





Profanation tombe,Dj Arafat,Diana Blé


Interpelée jeudi par les services de police pour avoir participé à la profanation de la tombe de l’artiste, Dj Arafat, au cimetière de Williamsville, Diana Blé, présente ses excuses à la famille de l’artiste et à la Côte d’Ivoire, précisant qu’elle n’était présente ni au stade, ni au cimetière.
"Je suis simplement interpelée pour avoir fait des commentaires", a-t-elle relaté dans une vidéo postée sur facebook.

A lire aussi: Profanation de la tombe de DJ Arafat : Diane Blé interpellée par les services de Police

Expliquant le contexte, elle soutient que cet incident découle d’une banale discussion entre amis. "J’étais en train de discuter avec certains amis puisque moi, je suis fan de DJ Arafat. Mes amis disaient qu’ils n’étaient pas sûrs d’autres étaient sûrs et moi, ayant vu une publication d’un certain Kassi Yoro, je leur ai dit que je vais faire la capture ou ce qu’il faut faire pour leur montrer. C’est comme ça que j’ai fait le copier-coller que vous voyez. Et c’est comme ça que tout est parti", a-t-elle expliqué, regrettant que cette banale discussion ait pris cette ampleur. 

" Je m’excuse pour tous les désagréments que cela a causés, je suis vraiment désolé. Je demande pardon à la mère de Dj Arafat. Maman Tina, pardon pour les dégâts que cela pu causer, pardon aux enfants de Dj Arafat, pardon à la femme de Dj Arafat, pardon à toute la Côte d’Ivoire. Pardon, pardon, pardon, encore pardon et pardon. Pardon aussi aux chinois", a imploré la présumée profanatrice.

Décédé le 12 août dans un accident de moto, le roi du coupé-décalé, Dj Arafat a été inhumé le 31 août. Quelques heures après son inhumation, sa tombe a été profanée par des "Chinois" (fans de l’artiste).

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Fespaco 2019/ Le réalisateur rwandais karekezi remporte l’étalon d’or du Yénnenga à Ouagadougou

RHDP, sans la fraude égale à zéro