Duncan visite le lycée d’excellence de Grand Bassam prêt à accueillir ses premiers élèves





Lycée d'excellence de Grand-Bassam,Visite de Duncan


Le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, accompagné du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, et de l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, Wan Li, a visité samedi le lycée d’excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam.

D’un coût de 13,7 milliards FCFA, cet établissement est construit sur une superficie de 20 ha, cet "établissement d’excellence à tout point de vue", selon la ministre de l'Éducation nationale, a été réalisé par la République populaire de Chine. 

Il va accueillir pour cette rentrée scolaire 2019-2020, ses premiers élèves à savoir 160 en sixième et 140 en seconde, à raison de 40 élèves par classe soit un total de 300 élève pour cette première vague. A terme, c’est quelque 1.000 apprenants qui seront accueilli dans cet établissement. 

"C’est un véritable joyau architectural", s'est exprimé le vice-président à l’issue de la visite de l’établissement, se disant heureux de la qualité du travail fourni par la République populaire de Chine. 

Daniel Kablan Duncan a pu visiter, avec satisfaction entre autres l’administration (bureaux du proviseur, économe, secrétariat), la salle d’auditorium, la cantine, la bibliothèque, les terrains de sports, les salles spécialisées, des salles de langues, d’informatique, la salle de musique, de peinture, de théâtre et les toilettes pour filles, garçons et personnes handicapées, les dortoirs des élèves et les villas destinés aux proviseurs, à l’économe et aux personnes d’astreintes. 

Il s’est félicité de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Japon qui se caractérise par la réalisation de plusieurs œuvres notamment l’autoroute Abidjan Bassam.

Sur les conditions d’admission dans ce lycée, Kandia Camara a signifié que ce sont les meilleurs de l’entrée en sixième et en seconde qui ont été sélectionnés.

Se satisfaisant de la qualité du travail réalisé en 20 mois au lieu de 24, Kandia Camara a soutenu que cet établissement sera le second lycée scientifique après celui de Yamoussoukro. Tout en rassurant de son engagement à faire en sorte que ce lycée reste un établissement d’excellence, Kandia Camara a prévenu que la grève y est interdite.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

En liberté sous conditions: Gbagbo menacé d’expulsion en Belgique, voici les raisons

Côte d’Ivoire/ Radio Synergie URPCI : une plateforme numérique pour améliorer le potentiel des radios communautaires