Le préfet d’Issia va en guerre contre les pratiques ordaliques





Issia,préfet d'Issia,guerre


Le préfet du département d’Issia, Amos Kouadio Assouman, a décidé d’aller en guerre contre les personnes qui s’adonnent encore aux pratiques ordaliques dans sa circonscription.
Au cours d’une rencontre du comité départemental de la sécurité, tenue vendredi, les forces de l’ordre ont été invitées à une phase de sensibilisation jusqu’en fin d’année avant d’entamer celle de la répression.
Selon lui, le phénomène récurent du port des cercueils dans les artères des villages et de la ville d’Issia est en passe de choquer les consciences et en même temps de troubler l’ordre public. En effet, il ne se passe de jours sans que l’on ne signale la présence de cercueils dans les rues d’Issia, à la recherche d’éventuels coupables de la mort d’une personne.
Un fait que le préfet du département d’Issia ne peut plus tolérer. L’administrateur civil dit ne pas comprendre que des porteurs de cercueils puissent faire irruption dans des services comme la justice, la police ou la gendarmerie pour, selon leurs dires, “permettre au défunt de porter plainte”.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mamadou Koulibaly à Ouattara sur son bilan : « Non M. le Président, on ne s’évalue pas par rapport aux défunts présidents »

Procès de Blé Goudé à Abidjan : L’audience reportée au 6 novembre