Commémoration des 25 ans du décès de Félix Houphouët-Boigny : "Les vrais disciples d’Houphouët-Boigny sont au PDCI RDA" (Bédié)





commémoration bédié,houphouët


Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié a affirmé, ce vendredi, que les vrais disciples de Félix Houphouët-Boigny, premier président et père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne sont au PDCI-RDA.

" Je crois que les vrais disciples d’Houphouët-Boigny sont au PDCI RDA. Mais il y a beaucoup qui prétendent être au PDCI-RDA, mais qui militent dans d’autres partis politiques que le RDA. Ceux-là, ne sont pas les vrais héritiers du président Félix Houphouët-Boigny", a déclaré Henri Konan, Bédié à la commémoration du 25e anniversaire du décès du président Houphouët-Boigny. 

Plusieurs partis politiques se réclament d’Houphouët, notamment le PDCI-RDA, parti fondé par le Bélier de Yamoussoukro et le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié, la coalition au pouvoir).

Affirmant être l’héritier politique d’Houphouët, Henri Konan Bédié dit "se battre avec le plus grand nombre pour que le PDCI-RDA qui a été l’instrument ducombat d'Houphouët ne disparaisse pas".

Pour. Bédié, l’houphouétisme, est une philosophie politique, mais c’est aussi l’humanisme, l’amour du prochain, la générosité et la non-violence.

Se prononçant sur la nouvelle plateforme que son parti envisage de mettre en place avec les partis et groupements politiques partageant leur vision, le président du PDCI a signifié qu’elle ne sera pas une plateforme idéologique. Mais "une plateforme de dialogue pour aider la Côte d’Ivoire à avancer sur le chemin du progrès et de la paix".

L’ex chef de l’Etat a avant tout rendu un hommage à Félix Houphouët-Boigny, qui selon lui a été le plus grand et le plus populaire des présidents de la Côte d’Ivoire. 

"Ce qui m’a le plus marqué chez lui, c’est le don de la parole. Il avait le verbe, le verbe-action et quand il parlait, c’était en même temps comme une décision, comme un mouvement qui entraînait les masses. Je l’ai admiré", a conclu, sous un air de nostalgie, Henri Konan Bédié.

Né le 18 octobre 1905 à Yamoussoukro, Houphouët-Boigny est décédé le 7 décembre 1993 à Yamoussoukro, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Guikahué heureux de s’être réconcilié avec Gbagbo menace ses pourfendeurs

Alassane Ouattara, le plus grand bâtisseur après Houphouët-Boigny, selon Mamadou Touré