Grand-Bassam/Malgré la baisse du niveau de l’eau : La ville toujours en alerte orange





Grand-Bassam,inondation,Alerte orange


Les inondations qui ont plongé la ville de Grand-Bassam dans un état d’alerte national, suite à la sortie de son lit de la lagune ébrié.

Il y a quelques jours, nous avons effectué une visite des sites, allant du quartier France jusqu’au village de Moossou, en passant par Odoss, Petit-Paris et phare pour voir l’avancée de la situation. Nous nous sommes rendus compte que  malgré la baisse du niveau de l’eau,  suite aux actions des moto-pompes, les 1300 personnes sinistrées et 4400 personnes impactées sont toujours en sursis, en attendant l’ouverture définitive de l’embouchure dont les travaux démarreront en ce mois de novembre 2019.

En effet, le pompage des eaux de l'embouchure a débuté avec le soutien  des jeunes du quartier France et du chef d'Azurrety, ont permis de  faire baisser la quantité d'eau de la lagune Ouladine  et de repousser la crue des eaux.

Les autorités avec à leur tête le Vice-Président Daniel Kablan Duncan et le Maire Jean-Louis Moulot  ont pris les choses en main en vue d’accélérer les choses pour soulager les populations, après les dons qui ont été faits aux sinistrés par le conseil municipal et le gouvernement.

Le Ministre chargé de la promotion des petites et moyennes entreprises (PME), Anoblé Miezan Félix a rassuré les opérateurs économiques sinistrés de Grand-Bassam de l’accompagnement du gouvernement au regard des dégâts
matériels subis suite aux inondations. " Suite aux inondations, nous sommes venus sur instruction du premier ministre voir les entreprises
impactées, constater les dégâts et voir comment les
accompagner. Grand-Bassam peut espérer relancer ses
activités économiques. Je me ferai l’avocat de votre cause", a déclaré,  M. Anoblé Félix, lors d’une réunion technique avec les opérateurs économiques de Grand-Bassam en présence des autorités administratives et
politiques de la ville.

Pour l’instant, les réunions se multiplient avec tous les experts commis aux travaux de l'ouverture de l'embouchure afin d’éviter de prendre des mesures idoines pour éviter cette situation déplorable vécue

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Partenariat Trésor publique - Holo sécurité : Désormais une carte professionnelle pour les distributeurs de produits d’assurance

Football/ Résultats et classement à l’issue de la 12e journée