5e Recensement général de la population et de l’habitat : La ministre Kaba Nialé appelle à l’adhésion de la population





Recensement général de la population et de l'habitat,RGPH,Nialé Kaba,Kaba Nialé,Sansan Kambilé


La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a appelé la population ivoirienne à se mobiliser pour la réussite du 5e recensement de la population et de l’habitat (RGPH) qui va démarrer bientôt, au cours de la cérémonie de lancement de cette opération, ce vendredi, à l’auditorium de la Primature. Car il sera "un véritable vivier d’informations permettant de mieux orienter les politiques économiques et sociales, et aussi d’en assurer le suivi-évaluation".
La ministre a situé l’importance de cette opération qui, selon elle, "va fournir des informations socio-démographiques qui pourraient être utilisées pour améliorer le processus de réalisation de toutes les opérations en cours". Le RGPH fournira également des indications précieuses au processus d’identification et d’adressage des rues et mettra à disposition une base de sondage pour les enquêtes intercensitaires. À l’en croire, "le RGPH contribuera à la mise à niveau de notre Système statistique national, dont le gouvernement a adopté le stratégie de réforme lors du dernier Conseil des ministres".
Pour Argentina Matavel, représentante de l’UNFPA, la volonté du gouvernement de reprendre l’opération de recensement témoigne de son engagement à un développement inclusif. Elle a ensuite interpellé sur le strict respect du chronogramme RGPH et sur une réelle synergie entre l’Institut nationale de la statistique et l’institution qu’elle représente.
N’Guessan Doffou, directeur général de l’INS, a expliqué que l’opération se fera en sept étapes que sont la cartographie censitaire, le recensement pilote, le dénombrement, l’enquête post-censitaire, le traitement des données, l’analyse des données et la publication des résultats.
Sansan Kambilé, garde des Sceaux, ministre de la Justice qui représentait le Premier ministre, a indiqué que ce dernier demande aux partenaires au développement d’appuyer le processus du RGPH qui revêt un caractère important pour le gouvernement. Il en veut pour preuve l’apport initial de l’État de Côte d’Ivoire qui est de 3 milliards FCFA sur un coût total de 19,6 milliards FCFA.
Modeste KONE

En lecture en ce moment

Unesco/ Prix Felix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix : Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali lauréat de l’édition 2019

Après l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé : des victimes et familles de victimes marchent pour protester