Marche priante du 15 Février: pourquoi l'église catholique a fléchi





Église catholique,marché priante


La marche priante de l'église catholique,  initialement annoncée pour  le 15 février et allant de la place de la république jusqu'à la cathédrale saint Paul du plateau, ne se fera plus comme prévue.
Selon l’Abbé Augustin Obrou, responsable de communication du diocèse d'Abidjan qui  a animé un point de presse  ce dimanche 26 janvier 2020 à Abidjan-Plateau, elle se tiendra exclusivement au sein de la cathédrale pour éviter toute récupération". 
Selon lui, cette marche dénommée allons à la paix était prévue depuis octobre 2019 par les jeunes du diocèse d’Abidjan "et non une réaction relative aux messages des évêques à l’issue de leur 114ème Assemblée plénière tenue le 19 janvier 2020 dans le diocèse de Korhogo.
Pour le père Augustin Obrou, porte-parole officiel de l’Église catholique de Côte d’Ivoire, cette démarche  "souffre des ambivalences" au regard de ce qui se dit sur les réseaux sociaux et,  " si l’on n’y prend garde, cela risque de dénaturer l’objectif premier de cette marche qui est la recherche de la paix et la sensibilisation contre la non violence en période électorale".
Contrairement à certaines personnes qui ont vite fait de qualifier l’Église catholique de porte-parole de l’opposition, l’abbé Augustin Obrou a précisé que " l’Église catholique ne peut être la caisse de raisonance d’aucun parti politique".
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Bédié ou rien

Lutte contre le Covid 19: Voici ce que l' Etat ivoirien va faire pour les organisateurs d'événements