CPI/Appel du Procureure: La Chambre d’appel donne 3 semaines supplémentaires à Gbagbo pour répondre à Bensoudan





Proces CPI,LAURENT GBAGBO,BLE GOUDE


La Chambre d’appel de la Cour Pénale internationale (CPI), présidée par M. Chile Eboe-Osuji, a décidé d’accorder 3 semaines supplémentaires à M. Laurent Gbagbo pour  répondre au mémoire d’appel de Mme Fatou Bensoudan, procureure de la CPI.
 
Donc, Laurent Gbagbo et son conseil Me Emmanuel Altit ont jusqu’au 6 mars prochain pour déposer leur réponse au document d’appel de la procureure Bensoudan.
 
C’est l’information qui ressort de la décision No. ICC-02/11-01/15 A , de la Chambre d’appel rendue publique le 5 février dernier et publiée en anglais sur le site de la CPI.
 
“Decision : The time limit for Mr Laurent Gbagbo and Mr Charles Blé Goudé to respond to the Prosecutor’s appeal brief is extended to 16h00 on Friday 6 March 2020”. Traduisez: “Décision:  Le délai imparti à MM. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé pour répondre au mémoire d’appel du Procureur est prolongé  au vendredi 6 Mars 2020 à 16h”.
 
La Chambre d’appel a donc  accédé à la requête de Laurent Gbagbo faite le 30 janvier dernier pour lui demander de prolonger la date de dépôt de sa réponse au mémoire du Procureure au 6 mars prochain.
 
Pourquoi? “Du fait du non respect par les services de traduction de la décision de la chambre d’appel du 26 novembre 2019”, peut-on lire dans la requête faite par Me Altit au nom de son client.
 
Une requête à laquelle la procureure Bensoudan ne s’est pas opposée mais à demandé les mêmes faveurs pour Blé Goudé.
 
“Le Procureur ne s’oppose pas à la prorogation de délai demandée et soumet que la même prolongation devrait être accordée à M. Blé Goudé, «afin de placer à la fois Gbagbo et M. Blé Goudé sur le même calendrier”, lit-on dans la décision du juge Chile Eboe-Osuji. Lire la suite sur notrevoienews.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Inter / France : La cathédrale Notre Dame de Paris en feu

Coronavirus : Pr Lacina Coulibaly (Président de l’Université de Man), '' Nous ne faillerons pas au respect du calendrier académique...''