Trois caïds de la pègre interpellés à Port-Bouët





les trois mousquetaires,malfrats,interpellation


Ce vendredi 14 février 2020, les agents de la Police ont mis le grappin sur les nommés OS, dit charly, 33 ans, Ivoirien, mécanicien, FEHI, 41 ans, chauffeur, repris de justice et OM, dit Akon, 31ans, Ivoirien, soudeur, trois caïds bien connu dans le milieu de la pègre à Port-Bouët, leur milieu de prédilection.

Ces individus, formant le groupe, les trois mousquetaires, ont été cueillis dans un kiosque à café, préparant certainement, un autre coup fumant en ce vendredi de Saint Valentin, jour de  célébration de l’amour. Mais cette fois-ci, ils n'auront pas l'occasion de mettre à exécution leur funest plan, les forces de l'ordre leur ayant coupé les herbes sous les pieds.

C’est suite à la découverte d'un corps sans vie, le 23 janvier 2020 dans le marché d'Adjouffou, victime d'agression à l'arme blanche et les multiples cas d'agressions avérées dans ledit quartier que les agents de Police ont mené une opération de renseignement, d'infiltration et de pénétration.

Au cours de la perquisition, il a été découvert sur eux les objets suivants, deux chargeurs vide de Kalachnikov deux machettes dont l'une portant du sang un marteau et deux complets de treillis militaire des FACI.

Cette interpellation est une bouffée d’oxygène pour ses populations qui rentrent chaque soir à la maison, la peur au ventre quand à ne pas tomber sur le chemin de ces hors-la loi.

Lambert KOUAME: Source direction générale de la police nationale

En lecture en ce moment

Sarah Codjo (Créatrice de mode): "La mode est l'un des piliers de l'économie» au Nigeria"

Côte d’Ivoire/Baisse d’audience sur Youtube : Arafat DJ attaque la directrice de Trace TV et recrute un nouveau manager