Bouaké-Université Alassane Ouattara : Ouverture prochaine des départements de "Sciences et Techniques" et de "Sciences de l'Éducation"





Université Alassane Ouatarra de Bouaké,Professeur Poamé


La cérémonie de signature de la convention de partenariat entre l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour en France, permettant l'ouverture prochaine des départements de "Sciences et Techniques" et de "Sciences de l'Éducation" à l'UAO, a eu lieu le vendredi 28 février 2020, dans la salle de conférence du Décanat du

campus 2, en présence du représentant du Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Monsieur Ibrahim Lokpo, Directeur général de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (DGES).

Le Président de l'UAO, le Professeur Lazare Poamé, a salué ce partenariat qu'il a qualifié de spécifique.

"C’est un partenariat qui est spécifique parce qu'il permet à l'Université Alassane Ouattara de s'agrandir admirablement par la création de deux départements importants que sont le département des "Sciences et Techniques" et  celui des "Sciences de l'Éducation". Nous avons obtenu, au moment où je vous parle, les Arrêtés de création, signés par Monsieur le Ministre Albert Toikeusse Mabri», a-t-il expliqué,  non sans avoir adressé ses remerciements au Ministre pour son appui au projet. Il a ensuite, chaleureusement remercié le Président de l’Université de Pau pour avoir accepté d’effectuer le déplacement à Bouaké en dépit de son calendrier extrêmement chargé. Il a, enfin, exprimé sa gratitude au DGES, pour le suivi exemplaire du dossier et au Professeur Merawa, Conseiller du Ministre, pour son appui technique :

" L'idée de la création de ces départements a été accélérée par un souci partagé avec le Président de la République qui a bien voulu que la Côte d'Ivoire accélère tous les leviers qui doivent lui permettre d'accéder à l'émergence.

Pour aller à l'émergence, il faut des personnes bien formées, des personnes qui ont une bonne maîtrise des Sciences et des Techniques, qu'on se plait à appeler les sciences dures. Ces Sciences étaient le maillon manquant de nos filières de formation qui devraient nous permettre aussi d'apporter remarquablement notre contribution à la marche de la Côte d'Ivoire vers l'émergence. Cette convention va permettre à ces deux départements de fonctionner idéalement. Vous verrez que dès l'ouverture de ces départements, les Professeurs qui viendront de l'Université de Pau et des autres Universités de la France seront pris en charge entièrement, non pas par notre budget, mais par la convention introduite au sein du HUB franco-ivoirien pour l'éducation", a-t-il ajouté.

Le Département des Sciences et Techniques comporte deux parcours que sont : Mathématiques et Informatique ; Physique, Chimie et Biologie.

Ce département est rattaché à deux Unités de Formation et de Recherche (UFR) à savoir : Sciences Economiques et Développement et Sciences Médicales.

Le Département des Sciences de l’Education est rattaché à l’UFR, Communication, Milieu et Société (CMS).

L'ouverture de ces deux départements permettra aux élèves titulaires d'un baccalauréat série C de l'intérieur du pays  de s'inscrire à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Pour le Président de  l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (France), c'est un accord qui semble important  parce qu’il  devrait donner des résultats très intéressants en permettant d'assurer la montée en puissance de l'ouverture de collèges et lycées pour la Côte d'Ivoire. C'est un grand plan de développement qui a besoin d'être accompagné par des femmes et des hommes qui puissent enseigner.

"Notre rôle est d'apporter une contribution pour permettre de former justement ces femmes et ces hommes qui, demain, formeront la jeunesse ivoirienne et permettront à la Côte d'Ivoire d'être présente dans les compétitions qui se jouent toutes sur le domaine du savoir et de la connaissance", a-t-il déclaré.

Au nom du Ministre Albert Toikeusse Mabri, le  DGES, Monsieur Ibrahim Lokpo, a remercié les deux Présidents pour cette initiative car selon lui,  

aujourd'hui, l’on peut  dire  que l’UAO est une Université  complète.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Can 2019: Un joueur egyptien exclu pour comportement immoral

Maison de la presse d'Abidjan: Pierre Lemauvais nouveau directeur du conseil de gestion