Construction d’un site de dépistage à la Place Inch’Allah : Les populations opposent un refus





construction-dun-site-de-depistage-a-la-place-inchallah-les-populations-opposent-un-refus


Alors que la tension a baissé au stade de la BAE de Yopougon suite à l’intention des autorités d’y construire des sites de dépistages volontaires des personnes atteintes du coronavirus, les choses se sont détériorées à la place Inch’Allah de Koumassi pour les mêmes raisons. Selon nos sources, les populations riveraines du célèbre terrain se sont opposées à la mise en place du matériel de construction en dressant des barrières et en scandant "On ne veut pas de ça ici… ne venez pas nous tuer…, allez construire ça à Assinie…". Une situation inconfortable pour le maire de Koumassi qui avait pourtant produit un communiqué sur son compte Facebook dans lequel il informait les populations de sa commune de ce que le terrain Inch’Allah avait été retenu pour abriter ce site de dépistage. Histoire de permettre aux malades de ne pas parcourir plusieurs kilomètres pour connaître leur statut. Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Grosse colère contre Wilfried Zaha : des ivoiriens ne veulent plus de lui chez les Eléphants

Revue de presse : Laurent Gbagbo se lance dans la course pour la présidentielle 2025