Violences conjugales à Yopougon: Le conjoint mis aux arrêts, la victime refuse de porter plainte





violences-conjugales-a-yopougon-le-conjoint-mis-aux-arrets-la-victime-refuse-de-porter-plainte



Suite à une publication sur les réseaux sociaux d'un cas de violence conjugale ayant entraîné la chute d'une dame, à Yopougon cité Batim, les forces de l'ordre ont mis ux arrêts l'indelicat conjojnt. Mais contre toute attente  la victime refuse de porter plainte.
Les faits se sont déroulés dans la nuit du 16 au 17 avril. En effet, selon le voisinage, il s'agit d'une situation conjugale conséquente à des sorties intempestives de son conjoint. Las de cette situation, la victime aurait décidé de mettre fin à ses jours en se jetant par dessus le balcon après avoir ingurgité une forte quantité d'alcool.
 Après sa chute, elle a été prise en compte par le  groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) et conduite en clinique, en plus de l'assistance des bénévoles de premiers secours (BPS). La victime va bien et refuse de porter plainte, elle prétend ne pas subir de violences dans son couple.
Toutefois, la justice s'est auto-saisie du dossier et le mis en cause interpellé par le 38ieme arrondissement avec à sa tête le commissaire Kassi. Le mis en cause quand à lui, sera déféré pour approfondissement d'enquête.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Divertissement : « Treich carnaval » pour faire revivre la cité N’zassa

Meeting de l’opposition du samedi 10 octobre : Bertrand Diby AKO (président du Phddci) prend position