La BRVM réalise sa première cérémonie virtuelle de cotation de titres





BRVM


La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a organisé ce mardi, sa première cérémonie virtuelle de cotation de titres avec l’admission à son compartiment obligataire des obligations TPCI.O41 et TPCI.O42 du Trésor Public de Côte d’Ivoire.

« La COVID-19 nous amène depuis quelques mois à nous adapter. On pensait à une crise rapide mais on doit désormais se faire à l’idée qu’il faille vivre avec peut-être pour longtemps et nous réinventer pour être dans la "nouvelle normalité" » a indiqué Dr Edoh Kossi AMENOUNVE à l’entame de la cérémonie.

C’est dans ce contexte que la première cérémonie virtuelle cotation dans l’histoire de la BRVM a été organisée, ce mardi 26 mai 2020 avec les emprunts « TPCI 5,8 % 2020 - 2027 » et « TPCI 5,9 % 2020 - 2030 » qui ont été émis sur le marché financier régional de l’UEMOA sur la période du 12 au 27 février 2020 pour un montant total de 124 208 500 000 FCFA.

« La BRVM est prête à accompagner les Etats de l’UEMOA dans le financement de la reprise de la croissance post-crise à travers des émissions spécialisées comme les Social, Green, Climate and Sanitary bonds etc. » a rassuré le Directeur Général de la BRVM.

Il a exhorté toutes les parties-prenantes à se préparer aux crises futures en se donnant les moyens d’organiser et de financer autrement le développement du Continent car, a-t-il ajouté, « on s’attendait à une crise financière, on a eu une crise sanitaire. A quand et quelle sera la forme de la prochaine crise ? La seule certitude que l’on peut avoir, c’est qu’elle aura de lourdes conséquences sociales, écologiques et économiques » a-t-il conclu.

Quant au Directeur Général du Trésor Public de Côte d’Ivoire, Jacques Konan Assahoré, il a invité les investisseurs à soutenir les actions du Gouvernement ivoirien pour lutter contre cette pandémie de la COVID -19, à travers une souscription massive aux opérations du Trésor Public de Côte d’Ivoire.

Lambert KOUAME avec SERCOM BRVM

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Atteinte à la liberté de la presse : le journaliste ghanéen Ahmed Hussein-Suale assassiné à Accra

Assurance maladie : Ce qui va se passer à partir du 1er janvier 2020