CAN 2023 : Voici le taux d’exécution des infrastructures sportives





Football,Can 2023


La Côte d’Ivoire est au travail pour relever le défi de l’organisation de la CAN 2023. En effet, en dépit de la crise sanitaire du coronavirus, le gouvernement ivoirien à travers le ministère des Sports n’a pas changé son fusil d’épaule pour la réhabilitation et la construction des infrastructures sportives. Tous les chantiers avancent à grand pas. Dans une interview accordée u magazine « Bonne Gouvernance Infos », le vendredi 29 mai 2020, la  Directrice Générale de l’Office National des Sports (ONS), Koné Mariame Yoda a fait l’état des lieux des chantiers d’Ebimpé, Bouaké, Korhogo, San Pedro et Yamoussoukro. On note que le stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé est quasiment terminé. En effet, le taux de réalisation de ce stade qui abritera le match d’ouverture et la finale de la CAN 2023 est estimé à 98%. Bouaké  et Yamoussoukro connaissent une avancée très importante, puisque leur  taux de réalisation est de 50%. Là où les travaux semblent un peu traîner, c’est à San Pedro et Korhogo. Dans ces deux localités ont note un taux de réalisation de 20 et 25%. « Le faible taux constaté à Korhogo et San – Pedro s’explique par le fait que des ouvriers rentrés en Chine pour les fêtes de fin d’année y sont bloqués à cause de la pandémie à coronavirus (covid – 19). Concernant le stade Félix Houphouët- Boigny, le marché de réhabilitation est en cours d’attribution. Un comité d’experts analyse les dossiers des entreprises soumissionnaires. Et cette analyse est arrivée à son terme« , a fait remarquer Mariam  Koné.

supersportci

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire coup d’envoi du match Sporting-Asec: Voici les explications de la FIF

Rose Marie Guiraud : Voici la date de ses obsèques