Déli Simon déplore la mauvaise gestion des dirigeants de l'Africa Sports





Football,Côte D'Ivoire,Déli Simon,Africa Sports


Ce n’est plus un secret pour personne en Côte d’Ivoire, L’Africa Sports, l’un des plus grands clubs ivoiriens, est plongé depuis plusieurs années dans une situation plus que calamiteuse. Autrefois club de prestige, le club vert et rouge n’a vraiment plus de repère. Contrairement à son éternel rival, l’Asec Mimosas, doté une parfaire structuration et d’un magnifique centre dénommé Sol Béni, l’Africa vit une véritable descente aux enfers. Querelles intempestives entre les dirigeants du club, l’Africa Sports n’a toujours pas son propre centre d’entrainement, les joueurs et les encadreurs ne cessent de grogner pour des problèmes de salaires et de prime, sont entre autres les faits que l’on constate dans ce club depuis quelques années.

Invité ce jeudi à l’émission La Grande Team sur la 3, le défenseur de Bruges (Belgique), Deli Simon, ancien joueur de l’Africa Spots a fait savoir que le vrai problème de l’Africa Sports se situe au niveau des dirigeants. ‘’ Pour moi le vrai problème de l’Africa Sport, c’est que chacun pense à lui, surtout au niveau des dirigeants ‘’ a-t-il affirmé avant de révéler le montant que les dirigeants de l’Africa Sports ont perçu lors de son transfert au Sparta ¨Parague en République Tchèque.  Un montant bien plus supérieur aux 142 millions de Fcfa qui avaient été annoncé par Alexis Vagba.

‘’ J’ai plusieurs fois été interpellés pour intervenir sur le montant de mon transfert. Je me rappelle quand je suis parti au Sparta de Prague, les dirigeants de l’Africa ont touché bien plus que ce qui a été annoncé. Ils ont touché autour de 200 millions de Fcfa. Aujourd’hui, il y a une clause sur mon contrat qui leur permet de toucher de l’argent à chaque fois que je suis transféré… La situation actuelle de l’Africa, je pense que c’est la mauvaise volonté des gérants ‘’ a ajouté Deli Simon.

Deli Simon qui a été sacré champion de Belgique cette saison, affirme avoir rencontré ses anciens coéquipiers de l’Africa Sports pendant son séjour à Abidjan ‘’ J’ai eu à rencontrer mes frères de l’Africa pendant les vacances. Ils m’ont expliqué certaines difficultés qu’ils rencontrent. Quand ton collègue te dit c’est difficile, je n’arrive pas à joindre les deux bouts, aller à l’entrainement, c’est compliqué, mon loyer c’est compliqué, pour moi, c’est pénible. Aujourd’hui vu de l’extérieur, tu te dis que le championnat ivoirien, ça va mais en réalité, ce n’est pas ça. Les salaires déjà qu’ils sont pas énormes, ne viennent pas à temps, c’est écœurant ! Honnêtement après notre discussion, j’avais mal. Mais bon tous ce qu’on peut faire, c’est de rester positif et espérer que les choses changent. ‘’

Gael Z

 

En lecture en ce moment

Le Président égyptien en visite officielle en Côte d’Ivoire du 10 au 11 avril

Le gouvernement va réhabiliter les aéroports de Bouaké et de Korhogo