Crise en Libye : Le parlement libyen d’accord pour une intervention militaire égyptienne en cas de menace pour la sécurité des deux pays





libye,intervention egyptienne


La Libye, pays frontalier avec l’Egypte est déchiré par une lutte d’influence entre deux pouvoirs rivaux à savoir le gouvernement d’union nationale (GNA), reconnue par l’ONU et basé à Tripoli, et le maréchal Khalifa Haftar qui règne sur l’Est et une partie du Sud.

Le premier est soutenu par la Turquie, qui a des militaires sur place, et le second par l’Egypte , les Emirats Arabes Unis et la Russie.

La semaine dernière, le Parlement libyen basé dans l’Est de la Libye et qui soutien Khalifa Haftar avait dit être d’accord pour une intervention de l’armée égyptienne en cas de menace de la sécurité des deux pays.

"La chambre a approuvé à l’unanimité l’envoi de l’armée égyptienne dans des missions de combats hors des frontières de l’Etat égyptien, pour défendre la sécurité nationale égyptienne", selon un communiqué du Parlement.

Selon Riadh Sidaoui , directeur du centre arabe de recherche et d’analyse politique et sociale basé à Genève, des troupes égyptiennes sont déjà massées à la frontière avec la Libye.

 

Marie-Claude N’da (stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Éliminatoires Can U23: Haidara Soualiho, coach Côte d’Ivoire : ''Le travail était au plan mental''

Pluies diluviennes dans le grand Abidjan: D'énormes dégâts enregistrés