Présidentielle : Adama Bictogo brise toute velléité de candidature au RHDP





RHDP,Présidentielle,Octobre 2020,candidat,Alassane Ouattara


Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), Adama Bictogo a brisé tout espoir de candidature à la présidentielle autre que celle du président Alassane Ouattara pour succéder à Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné, mais décédé le 8 juillet.

Au cours d’une réunion avec les députés du RHDP, Adama Bictogo qui a été plus que clair, a estimé que les ambitions personnelles, bien que légitimes doivent tenir compte du contexte et de l’enjeu.

" Les ambitions personnelles sont légitimes. On ne va pas à la politique pour ne pas avoir de l’ambition. C’est légitime. Mais la politique ne vaut que par l’appréciation saine, réaliste du contexte et de l’enjeu. Tu peux être compétent et ne pas être compétent pour l’enjeu et le contexte", a démontré Adama Bictogo, face aux députés de sa formation politique.

Et d’interroger : " Est-ce qu’on peut choisir n’importe qui pour aller être candidat aux députations ?". Convaincu que son discours réaliste peut parfois gêner, M. Bictogo a fait savoir que ce qu’il recherche, « c’est la victoire du RHDP en octobre », précisant en outre qu’ "une élection se prépare".

Pour le directeur exécutif de la coalition au pouvoir, la seule personne qui peut permettre au RHDP de remporter les élections au premier tour, c’est Alassane Ouattara qui a un bilan qui plaide en sa faveur.

Selon lui, l’un des éléments forts de la bataille, c’est d’appeler le président Ouattara à répondre à leur appel, celui d’être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Depuis le décès du candidat désigné, Amadou Gon Coulibaly, le RHDP est en train de jeter tout son dévolu sur Alassane Ouattara, qui en mars 2020, a décidé de passer la main à une nouvelle génération.

Une équation qui s’avère difficile pour Alassane Ouattara et son parti à quelque trois mois de l’élection présidentielle, prévue pour le 31 octobre 2020.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Alors qu’il est attendu à Abidjan : l’avion de Guillaume Soro détourné

Sécurisation communautaire: 130 armes et 210 munitions collectées par la ComNat-ALPC à Séguelon, Tiémé, Gbonga et Tiensekoroni