Marche contre le 3e mandat de Ouattara: plusieurs femmes arrêtées par la Police





Alassane Ouattara,Femme Rhdp


Les femmes de l'opposition politique ivoirienne sont effectivement descendues dans les rues ce vendredi 21 aout pour contester la candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2020, et ce, malgré l'interdiction de manifester sur la voie publique.

Plusieurs d’entre elles ont donc été interpellées à la place Sodemi à Cocody, point de rassemblement de cette marche de protestation.  L'information de l’interpellation a été confirmée par Mme Adèle N’Dabia, secrétaire exécutive du PDCI-RDA, en charge des femmes, dans un entretien sur la web TV de Le Bélier.

.« Ils ont embarqué toutes les femmes qui venaient pour la marche ; leurs téléphones ont été arrachés. Nous n’avons pour l’heure pas tous leurs noms.  Nous sommes dans un pays qui n’est pas démocratique (…) Mais nous restons mobilisées. Nous ne baisserons pas les bras » a-t-elle indiqué.  

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coronavirus : le ministre Joseph Séka Séka présente les actions menées dans le secteur de l’environnement

Agression des reporters de RTI 1 au meeting d’EDS, samedi : L’Intersyndicale du secteur des médias met en garde