Les promesses du Programme social du gouvernement seront tenues (Porte-parole)





Les promesses du Programme social du gouvernement seront tenues (Porte-parole)


 Les promesses du Plan social du gouvernement ivoirien annoncé le 31 décembre par le président Alassane Ouattara, seront tenues, a assuré, dimanche, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

Ce programme d’un montant 727,5 milliards de FCFA, s’étend sur deux ans dès janvier 2019, et vise notamment à fournir aux populations des services de santé de proximité et améliorer la protection sociale, renforcer les conditions d’accès et de maintien à l’école des enfants de 6 à 16 ans, améliorer les conditions d’étude et de vie des étudiants.

Il a également pour but de favoriser l’accès des populations aux logements, à l’eau potable, à l’énergie, au transport, aux biens de grande consommation, mais aussi d’accroître l’accès des jeunes ainsi que des femmes, à des revenus et à un emploi décent et stable, et de créer les conditions pour le bien-être des populations en milieu rural et assurer la sécurité alimentaire.

« Je peux vous dire que sur ces différents points, il faut faire confiance au président de la République ; (…) les promesses avancées seront tenues en temps et en heure », a déclaré M. Touré, invité du journal de la mi-journée de la RTI 1.

Il a toutefois tenu à préciser que ce programme social n’occulte pas les autres aspects du Programme national de développement 2016-2020, qui s’élève à 7000 milliards de FCFA.

« Une partie de la ressource ira, certes, pour renforcer les attentes sociales au niveau des populations, mais le reste de l’activité du gouvernement se déploiera dans les différents secteurs pour les ministres qui ne sont pas concernés directement ou indirectement par l’action sociale », a-t-il dit.

(AIP)

 

En lecture en ce moment

Prise en charge médicale : Les paiements électroniques désormais possibles

L’ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire offre un dîner aux journalistes ivoiriens