Présidentielle d'octobre prochain : La jeunesse du Sud-Comoé s'engage pour la victoire d'Alassane Ouattara





presidentielle-doctobre-prochain-la-jeunesse-du-sud-comoe-sengage-pour-la-victoire-dalassane-ouattara


Dans le souci de démontrer à leurs devanciers qu'ils sont déterminés à apporter leur contribution pour l'élection et surtout la victoire du candidat du rassemblement des houphouétistes  pour la démocratie et la paix (RHDP), Alassane Ouatarra à l'élection présidentielle du 31 octobre prochain, la coordination regionale de la  jeunesse de la région du Sud-Comoé a organisé une rencontre ce dimanche 27 septembre à Bonoua. 

Il s'agissait pour Fernand Noutouan, président régional de l'union de la jeunesse RHDP (UJ-RHDP) et Wassa Cynthia Khan, présidente  régionale de la jeunesse estudiantine et scolaire (JES-RHDP)et leurs amis de faire savoir qu'après les échauffourées survenues dans cette localité,  la jeunesse reste déterminée à pousser son candidat à la victoire "Un coup K.O".
Un engagement salué par Dah Sansan, président national de l'Union de la jeunesse RHDP (UJ-RHDP) qui a affirmé quil savait pouvoir faire confiance aux jeunes de cette région.
"Nous sommes à mesure de mobiliser à hauteur de 2 millions de jeunes pour le RHDP à travers la Côte d'Ivoire. Il nous faut juste un petit effort pour convaincre les indécis et rallier les opposants à notre cause", a-t-il promis . Avant d'appeler ses camarades à la vigilance pour ne pas tomber dans "les provocations des adversaires comme Bédié et Soro Guillaume qui appellent à des manifestations et menacent de boycotter les élections".
Le directeur exécutif adjoint et coordonnateur associé du Sud-Comoé, Hien Sié Yacouba, par ailleurs député-Maire d'Adiaké, a salué  l'initiative de la jeunesse qui représente la frange la plus nombreuse des électeurs ivoiriens. Pour lui, la Côte d'Ivoire  s'est arrêtée depuis 1990 à cause de incessantes crises qu'elle a connues. C'est la raison pour laquelle il leur a demandé de tourner le dos à a violence pour que le développement entamé par le candidat Alassane Ouatarra puisse permettre au  jeunes d'avoir un lendemain meilleur.
"On ne gagne as une élection uniquement avec ses partisans. Il faut aussi convaincre les opposants. Cest la raison pour laquelle vous devez être inclusifs dans votre démarche et procéder à des rencontres de proximité pour y arriver", a-t-il conseillé.
Pour permettre plus de mobilité des équipes de jeunesse afin d'être plus percutants sur le terrain, un véhicule flambant neuf, 20 motos ainsi que la somme d'un million ont été offerts à la coordination regionale de la jeunesse du Sud Comoé.
Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

La peur d’affronter Ouattara à la loyale !

Trésor et Comptabilité publique : Plus de 657 milliards FCFA mobilisés au premier semestre