Pose de la première pierre du siège de l'ONEP: Laurent Tchagba s'engage à offrir de l'eau de qualité aux ivoiriens





Eau potable, eau potable, Laurent Tchagba, ONEP,


Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a procédé au lancement, ce mardi 13 octobre  des travaux du nouveau siège de l’Office National de l’Eau Potable (ONEP), situé à Cocody à proximité de l’antenne d’Abidjan de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB).
Il s'agit dun bâtiment qui sera construit sur une superficie de 1 625 m2 sur trois niveaux avec aménagement des abords, un parking d’environ 500 m2, un accès au siège par biométrie et des caméras de surveillance et bien d’autres commodités. Mais aussi et surtout, un laboratoire moderne en vue de garantir une eau de qualité  aux populations.
"Produire de l'eau, la traiter, la transporter et la la distribuer est un métier qui est méconnu de la population. Et  nous sommes en train de tout mettre tout en œuvre pour sa vulgarisation. Pour cela, il nous faut des infrastructures  adéquates et l'ONEP qui est notre instrument opération dans tout ce que nous faisons sur le terrain avait besoin d'avoir un siège digne de ce nom. Et surtout qu'il soit doté d'un laboratoire de haut niveau pour que l'eau que nous donnons aux populations soit frappée de potabilité", a-t-il déclaré. 
Avant lui, le DG de l'Onep, Brahiman Berté a salué cette "action positive du ministère" qui permettra à lui ef ses collaborateurs de travailler dans de bonnes conditions.
Pour Franck Pascualini, représentant l'entreprise Cockerill Maintenance et lngénierie (CMI)  chargée de la réalisation du projet  cette collaboration qui  a démarré en 2018 et qui aboutira fin 2021, à la livraison de cette bâtisse et qui permettra de garantir la qualité  de l'eau et d'améliorer la santé des ivoiriens.
La construction du  siège de l'ONEP s'inscrit dans un projet du Ministère de l'hydraulique  à plusieurs   composantes dont l'alimentation en eau potable de diverses localités à partir du fleuve Bandama à Kimoukro , la formation du personnel, des travaux d'extension, la fourniture d'équipements du laboratoire de l'ONEP et la construction du siège.
D'un montant global de 170,530 milliards de francs CFA, ce projet  permettra de résoudre  les problèmes d'eau dans les localités d'Oumé, Toumodi  et Minignan   à travers la  construction de 11 châteaux d’eau de 5000 m3 sur 30 mètres de hauteur et d’une station de traitement de 1500 m3/h .
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Le message de Yabongo Lova aux dirigeants de l’Africa Sports

Action sociale : Plus de 2.000 kits scolaires remis aux employés de la nouvelle parfumerie Gandour.