Présidentielle en Côte d’Ivoire : " … C'est exceptionnel" (Kandia Camara)





Présidentielle,Côte d'Ivoire,Kandia Camara,Alassane Ouattara


La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, qui a exercé son droit de vote au groupe scolaire Nadreau la source d'Abobo-Clouetcha, s'est réjoui de la mobilisation de la jeunesse lors de ce scrutin.
"Je constate surtout que la jeunesse est très mobilisée et c’est exceptionnel. Parce qu'habituellement, ce sont les adultes qu’on voyait dans les lieux de vote. Mais aujourd’hui, le constat est que la jeunesse est mobilisée pour prendre part à cette élection présidentielle. Ça, c’est à saluer. Je voudrais féliciter toute la jeunesse ivoirienne", s'est réjoui la "Péré nationale". De manière générale, elle a salué la participation massive de l'ensemble de la population à cette présidentielle de ce 31 octobre 2020. 
"Je voudrais surtout me réjouir de la présence massive des électeurs et électrices dans ce bureau de vote. Mais avant de venir ici, nous avons eu la situation du vote dans la grande commune d’Abobo. Partout, il y a une forte affluence des électeurs et électrices, des Ivoiriens qui ont voulu faire comme moi, c’est-à-dire exercer leur droit de vote. Je voudrais m’en féliciter et féliciter l’ensemble des Ivoiriens et Ivoiriennes", a constaté la directrice nationale de campagne chargée des femmes du candidat Alassane Ouattara.
Elle s'est dite fière d'avoir "exercé son droit de vote", car c’est "constitutionnel". Aussi, a-t-elle appelé les autres électeurs à suivre son exemple.
"C’est un devoir pour chaque citoyen en âge de voter, inscrit sur la liste électorale, d’aller exercer son droit de vote. Je voudrais donc lancer un appel aux hommes et aux femmes, aux jeunes qui, jusqu’à cette heure, parce que nous ne sommes même pas encore à la mi-journée, qui ne sont pas encore sortis pour venir voter, je leur demande de le faire. Ils ont jusqu’à 18 heures. Mais le mieux, c’est de le faire assez tôt. Je voudrais donc exhorter nos compatriotes, les femmes, les jeunes, les hommes, toute la population électorale, à se déplacer massivement pour aller dans les lieux de vote, dans les bureaux de vote, pour aller voter", a-t-elle appelé.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Plus de 11 mille interventions dont 493 cas de décès enregistrées au premier trimestre 2019 (GSPM)

CPI : qui sont les Africains candidats à la succession de Fatou Bensouda ?