2ème édition du "Carnaval Kaha" pour la valorisation de la culture Tagbana





carnaval kaha de niakara,prof Touré irafiala,comité scientifique,peuple tagbana


La 2e édition du carnaval de célébration de la culture Tagbana dénommé ‘’Carnaval Kaha’’ se teindra du 15 au 18 novembre 2018 à Niakara, dans la région du Hambol. L’information a été rendue publique au cours de la conférence de presse organisée le mardi 6 novembre, par le Commissaire général, Dr Guibessongui N’Datien Séverin et son équipe.

Il a annoncé que ce carnaval vise à constituer une plateforme de retrouvailles en vue de fédérer les énergies et de booster le développement social, économique et culturel de la zone géographique Tagbana, comprenant les départements de Katiola et de Niakara.

"Nous voulons valoriser et promouvoir les atouts culturels, touristiques, artistiques, gastronomiques et économiques de cette zone et à donner une visibilité au peuple Tagbana à travers sa richesse culturelle", a-t-il déclaré dans son adresse

Une foire culturelle et commerciale, divers concours (culinaire, de beauté, culturel, meilleures coopérative agricole et mutuelle de développement...), ainsi qu’une sensibilisation à la couverture maladie universelle, des séances de vaccination gratuite contre la méningite et le dépistage du diabète seront au menu de cet évènement placée sous le thème ’’Venons célébrer la culture Tagbana’’.

Le président du Comité scientifique du ‘’Carnaval Kaha’’, Prof Touré Irafiala, s’est appesanti sur le volet ’’accompagnement de la réflexion sur la culture Tagbana’’, au-delà des festivités, foires carnavalesques. Deux tables rondes seront au menu. L’une sur ’’Mutualité et développement : bilan et perspectives’’ et l’autre sur " le développement du tourisme dans les départements de Niakara et de Katiola".

Il est bon de rappeler que  la 1ère édition du Carnaval Kaha de Niakara s’est déroulée du 05 au 11 novembre 2017 au stade Nalo Bamba autour du thème ’’Venons à Niakara pour découvrir le peuple Tagbana’’.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Santé: "Plus de service minimum" dans les hôpitaux, après l’interpellation de deux agents grévistes (Syndicats)

Education nationale : "seulement 3 % de jeunes s’engagent dans les filières scientifiques" (ONG)