CEI: l’opposition réintègre la Commission centrale, avec des sanctions





cei-lopposition-reintegre-la-commission-centrale-avec-des-sanctions


Après avoir rendu leur démission le 30 septembre dernier, Alain Dogbou, vice président, représentant l’AFD/FPI d’affi Nguessan et Daudet Yapi Yapo de la ligue des mouvements du progrès (LMP de Kabran Appiah), tous deux représentants l’opposition, ont retrouvé leur poste au sein de la commission centrale de la Commission Electorale Indépendante (CEI), a annoncé le porte parole de l’institution Emile Ebrottié, ce mercredi.

Cependant dans un souci de transparence et afin de rassurer les électeurs et les candidats, la commission centrale a décidé de leur donner un avertissement et par ailleurs :

– de leur retirer leurs zones de supervision électorale pour l’élection des députés du 6 mars 2021.

-de retirer la présidence de la sous-commission sécurité, informatique et logistique au vice président Alain Dogbou

-De se réserver le droit d’analyser la situation, après l’élection des députés du 6 mars 2021.

La commission centrale rappelle, en outre, à tous les commissaires centraux comme aux commissaires locaux, le caractère impératif du serment, espérant de ce que ce malheureux incident restera le dernier de l’histoire de la commission Electorale Independante.

Fulbert Yao 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidence : Abdourahmane Cissé nommé secrétaire général de la Présidence de la République en remplacement de Patrick Achi

26e journée mondiale de la liberté de la presse : La presse étrangère en Côte d’Ivoire encourage le gouvernement à respecter son engagement