Diplomatie/ Marcel Amon Tanoh reçoit les vœux du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire





Côte d'Ivoire,diplomatie,Amon Tanoh


Trois semaines après la présentation des vœux du Corps Diplomatique au président de la République Alassane Ouattara, c’est au tour du ministre des Affaires Etrangères de Côte d’Ivoire d’en recevoir. En effet, il s’est tenu ce mardi 29 Janvier 2019  à la salle de conférence dudit ministère la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux du Corps Diplomatique.

Avant tout propos, une minute de silence a été observée en mémoire de M. Ibrahim Isah, Ambassadeur  de la République Fédérale du Nigéria en Côte d’Ivoire décédé le 15 Janvier dernier. "Je voudrais au nom de mon épouse et de l’ensemble de mes collaborateurs, vous exprimer mes vœux de Santé, de prospérité et de bonheur ainsi que de pleins succès dans l’accomplissement de vos missions. Ses vœux s’étendent à vos conjoints, familles et ceux qui vont sont chers", a adressé le ministre des Affaires Etrangères à tout le Corps Diplomatique et aux Représentants des Organisations Internationales présents sur le territoire ivoirien.

Par ailleurs, Marcel Amon Tanoh a profité de cette célébration des vœux du Nouvel An pour remercier ses pairs pour leur soutien qualifié "d’inestimable" car cela a permis à la Côte d’ivoire d’être admise au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU en qualité de membre non permanent pour la période 2018-2019.

En outre, le ministre des Affaires Etrangères a tenu à rassurer ses pairs sur la volonté du gouvernement ivoirien de préserver les acquis en matière de stabilité socio-politique, économique et de bonne gouvernance pour la cohésion et le bien-être de ses populations:

"Cette cérémonie est marquée par la reprise du dialogue avec les partis politiques et les Organisations de la Société Civile sur la réforme de la Commission Électorale et Indépendante dans la perspectivede l’élection présidentielle de 2020, que nous voulons juste, transparente et apaisée", a-t-il ajouté.

Il a été aussi expressément rappelé au Corps diplomatique et aux représentants des Organisations Internationales la nécessité de réciprocité du même accueil pour les hommes d’affaires, services et produits ivoiriens sur les autres territoires afin que la coopération gagnant-gagnant s’inscrive sur la durée. 

Gael Zozoro avec Sercom

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidence de la CEI: Youssouf Bakayoko passe la main à Coulibaly-Kuibiert

Le PDCI-RDA K.O !