Elections législatives 2021 : Fabrice Sawegnon laisse des consignes à ses partisans





elections-legislatives-2021-fabrice-sawegnon-laisse-des-consignes-a-ses-partisans


Désigné par la direction du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) comme le suppléant de Ouattara Dramane dans le cadre des élections législatives du 6 mars dans la commune du Plateau, Fabrice Sawegnon a convoqué ses partisans le jeudi 18 février au Plateau. "Kirikou" ou encore le "fils du Plateau", comme l'appellent ses partisans, a demandé à ces derniers de respecter formellement ce choix du parti au pouvoir.

Candidat non élu lors des élections municipales de 2018, Fabrice Sawegnon estime que cette défaite était également due au fait que le Rhdp du Plateau était divisé. Le choix du patron de Voodoo Groupe comme tête de la liste Rhdp à l'époque, n’avait pas été accepté par son désormais (ex adversaire) Ouattara Dramane et ses partisans.

‘’2018 a été une année difficile parce que non seulement, on a été trahi mais nous étions également divisés. Si nous voulons gagner, nous ne devons plus être divisés. C’est important‘’, a-t-il indiqué. ‘’La force d’un homme, c’est de ne pas toujours être numéro 1 mais parfois, il faut aussi accepter d’être numéro 2… On va accompagner OD à la députation…On va y aller, on va se mobiliser pour prendre la victoire et la remettre au président Alassane Ouattara…‘’, a exhorté Fabrice Sawegnon.

Le suppléant de Ouattara Dramane n'a pas manqué d'afficher ses intentions de prendre la mairie du Plateau en 2023. "Si on veut avoir la mairie, il faut qu’on gagne les législatives d’abord. Le défi du 6 mars est très important parce qu’il va nous ouvrir les portes de 2023... Le 6 mars, ils vont nous sortir‘’, a-t-il ajouté.

En lecture en ce moment

Appel à la désobéissance civile de l'opposition : les manifestations ont repris par endroits ce mardi matin

Gagnoa/ La maternité de Dahipa-Kehi ouvre ses portes ce vendredi