Législatives au Plateau : Des candidats signent un pacte de non-agression





Elections législatives,Plateau


Dans une déclaration lue devant la presse ce samedi 20 février 2021, des candidats aux élections législatives, en dehors du candidat sortant, Jacques Gabriel Ehouo,  ont pris l’engagement d’aller à des élections apaisées au Plateau. Ainsi, dans un document écrit que les différents candidats ont signé, les concurrents malheureux  ont promis de féliciter le lauréat, au soir du 6 mars prochain.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration

 

MOTION POUR UNE ELECTION APAISEE AU PLATEAU

 

La Côte d’Ivoire va bientôt vivre une nouvelle période électorale. Cette fois, le suffrage du peuple sera sollicité pour une élection législative.

Le Plateau, notre belle cité, ne sera pas en reste. Le samedi 6 mars prochain, les électeurs et les électrices iront porter leur voix sur le candidat de leur choix dans la circonscription électorale du Plateau. Les enjeux de ce scrutin sont importants et l’image de la dernière élection municipale dans notre cité, est encore présente dans nos esprits.

 

Au regard de ce qui nous a été donné de voir, nous les candidats à l’élection législative du Plateau :

  • Appelons à un scrutin apaisé, en toute sécurité ;
  • Interpellons les équipes de campagne afin de tout mettre en œuvre pour garantir le bon ton et la fraternité ;
  • Demandons aux habitants et aux électeurs de notre commune de prôner le vivre ensemble ;
  • Encourageons les électeurs à se déplacer massivement aux différents centres de vote.

 

Les candidats engagés à l’élection législative au plateau, invitent les médias à les accompagner dans cette démarche citoyenne, en s’abstenant de tout discours incitant à la division. 

 

Tous ensemble, unis, allons à des élections apaisées au Plateau.

Et que le meilleur des candidats gagne, avec les félicitations des candidats malheureux, au soir du samedi 6 mars 2021.

 

Ont signé :

  • Ouattara Dramane dit O D

 

a

  • Hamed Koffi Zarour

 

 

  • N’Cho Albert

 

 

  • N’Dah Assielou Guy Arnaud


 


 

 

                                                           Fait à Abid

Dans une déclaration lue devant la presse ce samedi 20 février 2021, des candidats aux élections législatives, en dehors du candidat sortant, Jacques Gabriel Ehouo,  ont pris l’engagement d’aller à des élections apaisées au Plateau. Ainsi, dans un document écrit que les différents candidats ont signé, les concurrents malheureux  ont promis de féliciter le lauréat, au soir du 6 mars prochain.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration

 

MOTION POUR UNE ELECTION APAISEE AU PLATEAU

 

La Côte d’Ivoire va bientôt vivre une nouvelle période électorale. Cette fois, le suffrage du peuple sera sollicité pour une élection législative.

Le Plateau, notre belle cité, ne sera pas en reste. Le samedi 6 mars prochain, les électeurs et les électrices iront porter leur voix sur le candidat de leur choix dans la circonscription électorale du Plateau. Les enjeux de ce scrutin sont importants et l’image de la dernière élection municipale dans notre cité, est encore présente dans nos esprits.

 

Au regard de ce qui nous a été donné de voir, nous les candidats à l’élection législative du Plateau :

  • Appelons à un scrutin apaisé, en toute sécurité ;
  • Interpellons les équipes de campagne afin de tout mettre en œuvre pour garantir le bon ton et la fraternité ;
  • Demandons aux habitants et aux électeurs de notre commune de prôner le vivre ensemble ;
  • Encourageons les électeurs à se déplacer massivement aux différents centres de vote.

 

Les candidats engagés à l’élection législative au plateau, invitent les médias à les accompagner dans cette démarche citoyenne, en s’abstenant de tout discours incitant à la division. 

 

Tous ensemble, unis, allons à des élections apaisées au Plateau.

Et que le meilleur des candidats gagne, avec les félicitations des candidats malheureux, au soir du samedi 6 mars 2021.

 

Ont signé :

  • Ouattara Dramane dit O D

 

a

  • Hamed Koffi Zarour

 

 

  • N’Cho Albert

 

 

  • N’Dah Assielou Guy Arnaud

                                                           Fait à Abidjan – Plateau

                                                         Le samedi 20 février 2021

Partarger cet article

En lecture en ce moment

De nouveaux programmes pour promouvoir une éducation de qualité présentés ce samedi

Inter/ Prix Mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano : Deux journalistes de Reuters désignés vainqueurs