Accès à l’eau potable : Les ministres Laurent Tchagba et Kandia Camara renforcent deux quartiers d’Abobo





acces-a-leau-potable-les-ministres-laurent-tchagba-et-kandia-camara-renforcent-deux-quartiers-dabobo


Le ministre de l’hydraulique, Laurent Tchagba, accompagné e la Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle,  Kandia Camara,  a procédé ce vendredi 26 févrer, à l’inauguration du château d’eau du quartier Sagbé céleste, dans la commune d’Abobo.

En effet, Depuis  plusieurs années, les populations de Sagbé étaient confrontées à un véritable problème d’eau dû à l’isolement de certaines conduites, suite à des pollutions constatées sur le réseau. Pour résoudre ce problème, une étude de renouvellement des canalisations et d’extension du réseau a été réalisée. Suite à cette étude, des travaux subséquents d’un coût global de 114 934 000 f CFA ont été lancés le 12 février 2020, pour permettre à la population d’avoir accès à l’eau potable.  

"En plus d’Abobo Sagbé, plus d’une vingtaine de sous-quartiers d’Abobo nord et Abobo Sud seront soulagés car inscrits dans le grand projet de renforcement de l’alimentation en eau potable du Grand-Abidjan intitulé projet d’amélioration des performances techniques et financières du secteur de l’eau potable (APTF)", a expliqué Laurent Tchagba. Les autres sous-quartiers d’Abobo qui ne bénéficient du projet APTF ne seront pas oubliés, car selon le ministre de l’hydraulique, ils seront renforcés par le projet de la Mé qui est pratiquement achevé.

Dans l’après-midi, les délégations ministérielles se sont retrouvées au quartier Akéikoi, où il s’est agi cette fois de  lancer les travaux du système d’adduction d’eau potable, en présence des populations en liesse.

Une joie qui s’explique par le fait qu’au cours de l’exercice 2020, il a été constaté que 35% des réclamations de manque d’eau provenaient d’Akeikoi, un quartier excentré, étendu et peuplé où le réseau d’alimentation d’eau potable est essentiellement composé de canalisations de petit diamètre quand certaines zones ne disposent même pas de canalisations.

Dans quelques mois, aux dire du ministre Tchagba, les 7006 personnes qui sont directement impactées par ce manque pourront avoir de l’eau potable dans leurs robinets à partir des branchements sociaux qui ne couteront que 10.000f CR.

La marraine des deux cérémonies, La ministre Kandia Camara, par ailleurs député d’Abobo, ainsi que les portes-parole des populations ont salué ces différentes actions qui vient mettre fin à leur  calvaire qui dure depuis plusieurs decennies.

Elle n’a pas omis d’inviter les uns et les autres à l’amour, à la cohésion et à la paix pour le développement de la Côte d’Ivoire

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

"Incendier ma résidence ne m'empêchera pas de continuer à dire, NON ! à la forfaiture et au 3ème mandat illégal de Ouattara" (Affi)

Judo :Coronavirus, Zouleiha n'ira pas à Rabat