Le prix bord champ du cacao fixé à 750 FCFA/kg pour la campagne intermédiaire (Officiel)





le-prix-bord-champ-du-cacao-fixe-a-750-fcfakg-pour-la-campagne-intermediaire-officiel


Le prix bord champ du cacao est fixé à 750 FCFA/kg pour la campagne intermédiaire qui s’étend du 1er avril au 30 septembre 2021, a annoncé mercredi 31 mars, le directeur général du Conseil du café-cacao, Koné Brahima Yves qui avait à ses côtés, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani.

Lors d’une conférence de presse organisée au 23e étage de l’immeuble de la Caistab, à Abidjan Plateau, le DG est revenu sur les difficultés d’écoulement de la fève constatées ces derniers mois, à cause de la crise sanitaire de COVID-19 qui frappe l’économie mondiale.

Le cacao, qui n’est pas consommé en Côte d’Ivoire, n’a pas échappé aux effets de la pandémie de COVID-19 car partout en Europe, les aéroports, les bars et espaces café sont régulièrement fermés alors que ce sont les endroits de grande consommation de chocolat, a fait observer M. Koné.

“A côté de cela, nous avons des difficultés pour exporter le cacao”, a poursuivi le DG du Conseil du café-cacao, évoquant une pénurie de containers. Koné Brahima Yves a noté avoir essayé d’expliquer les lenteurs dans l’exportation aux planteurs, regrettant le fait que des “mauvais esprits” leur aient fait croire que c’est le gouvernement qui ne veut pas acheter leur production.

Il a toutefois estimé que la campagne principale (1er octobre 2020 – 31 mars 2021) s’est globalement bien déroulée, malgré la baisse du prix international.

Aussi, le DG a-t-il expliqué que ce prix de 750 FCFA/kg a été rendu possible grâce à un “énorme” effort consenti par les autorités nationales, en premier chef, le président de la République, Alassane Ouattara, ainsi qu’au Différentiel de revenu décent (DRD). Sinon, a-t-il relevé, au vu du prix international qui est des l’ordre de 1050 à 1060 FCFA, le prix d’achat aux producteurs devrait être autour de 500 FCFA.

M. Koné a rassuré, en outre, que les stocks répertoriés chez les exportateurs seront valorisés au prix de 1000 FCFA/kg qui est celui de la campagne principale. Il a fait savoir que cette année, la Côte d’Ivoire a produit du cacao de bonne qualité et de bon grainage, grâce à la pluviométrie.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec 40% de l’offre global. Sa production a tourné autour de deux millions de tonnes durant les dernières campagnes. Le pays a décidé, il y a trois ans, de limiter sa production pour influer sur le prix d’achat sur le marché international.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Covid-19 : le point de la situation au mardi 16 février 2021

Autonomisation des jeunes à Koumassi: plus de 800 porteurs de projets reçoivent des financements