Massacre de Duékoué en mars 2011 : Amadé Ouérémi ‘’ Qu’on appelle les deux responsables (…) Gbagbo et Alassane Ouattara ‘’





massacre-de-duekoue-en-mars-2011-amade-oueremi-quon-appelle-les-deux-responsables-gbagbo-et-alassane-ouattara


Le procès du massacre de Duekoué a repris ce mercredi 7 avril au Tribunal criminel du Plateau , après une pause de trois jours. Le principal accusé, Amadé Ouérémi a fait de nouvelles révélations sur le massacre perpétré dans la ville de Duékoué où au moins 800 avaient été tuées entre le 28 et le 29 mars 2011.

Amadé Ourmi a donc dénoncé, des manœuvres visant à lui faire porter tout seul, le chapeau. Il a même cité les noms de Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara .

 « Toujours quand les gens ils viennent ils me font des photos or c'est aujourd'hui que j'ai compris que c'était pour me piéger. Je ne suis pas seul. On était beaucoup. Parmi nous il y avait des guinéens et des Dioula. Moi-même j'étais là-bas. Je ne vais rien cacher je vais tout verser : tout expliquer », a-t-il expliqué puis d’ajouter

« Qu'on appelle tous les responsables de la rébellion et chacun va s'expliquer. Moi en 2011 je n'ai pas pris fusil. Si j'ai tué en 2011. Dans la rébellion il y a deux grands responsables, c'est le président Gbagbo et puis le président Ouattara. »

 

GZ

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Elections présidentielles de 2020, Ouattara met en garde : " Je n’accepterai pas le désordre"

Drame sur le 4e pont : bilan, trois morts