Transformation du Caoutchouc : La construction d’une usine annoncée à Soubré





transformation-du-caoutchouc-la-construction-dune-usine-annoncee-a-soubre


La Société africaine de plantations d’hévéas (SAPH) a procédé,  ce jeudi 8 avril 2021 à son siège sis à Abidjan Treichville,  au lancement les travaux de construction de sa 6e  usine de transformation de caoutchouc à Soubré, dans la région de la Nawa, située au  sud-ouest du pays.

Selon le directeur général de la SAPH, Marc Génot,  cette unité agro industrielle coutera 17 milliards Fcfa, aura une capacité initiale de traitement de 60 000 tonnes de caoutchouc par an (10 tonnes par heure). Ce potentiel sera porté progressivement à 120 000 tonnes par an, afin d’en faire, d’ici quelques années,  la plus grande usine de transformation de caoutchouc du continent africain. Elle va offrir 600 emplois directs et indirects ainsi que des opportunités d’affaires pour la ville de Soubré voire la région de la Nawa et également pour quelques 10 000 planteurs d’hévéa de la région qui pourront avoir là une occasion pour l’écoulement de leurs productions.

Présent à cette cérémonie, aux côtés du ministre des eaux et forêts, Alain Richard Donwahi et du PCA de la SAPH, Jean-Louis Billon,  le nouveau ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobénan Kouassi Adjoumani, a félicité la SAPH et tout le groupe SIFCA pour c’est important investissement qui cadre avec la politique de développement agricole et industriel prônée par le Président Alassane Ouattara". Mais aussi parce que les responsables de cette structure ont pris toutes les dispositions pour le respect des normes environnementales, en s’engageant pour “zéro déforestation” avec ses nuisances maîtrisées, sa réserve naturelle d’eau protégée.

Conçue grâce à l’expertise purement ivoirienne avec les entreprises ECMTD et 2I, l’usine de Soubré sera livrée en novembre 2022.

Fondée en 1956, la SAPH appartient au groupe agro-industriel ivoirien SIFCA, depuis 1999. Premier producteur de caoutchouc naturel d’Afrique de l’Ouest et 4e pays producteur et exportateur mondial et premier pays africain à figurer dans le Top 10 mondial, la SAPH a réalisé un chiffre d’affaires de 144 milliards Fcfa et un bénéfice net de 3,4 milliards Fcfa. Ses autres usines de production sont situées à Toupah, Yacoli, Rapides-Grah, Béttié et dans la région du Sud-Comoé

Avec une production de 950 000 T de caoutchouc en 2020, la Côte d’Ivoire est le  Le pays compte plus de 164 000 planteurs pour une superficie exploitée de 580 000 ha. Toutefois, ses capacités d’usinage et de transformation évaluées à 664 000 T en 2020 restent encore insuffisantes par rapport à l’augmentation rapide des productions villageoises.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Cinq audiences qui confirment la cabale politique contre Soro

Para-Badminton: Championnat d'Afrique, la Côte d'Ivoire connaît ses adversaires