Ramadan 2021: La Fondation du Cheick Imam Magassouba fait des dons à la communauté musulmane de la MACA





ramadan-2021-la-fondation-du-cheick-imam-magassouba-fait-des-dons-a-la-communaute-musulmane-de-la-maca


A la faveur du mois béni de ramadan,  la Fondation Cheick Imam Magassouba (FICOM) a procédé le samedi 10 avril 2021, à la mosquée An Nour de la Riviera 2, à une remise de kits aux pensionnaires musulmans de la prison civile de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).

D’une valeur de 2,8 milli9ns FCFA, ces dons étaient composés de sacs de riz, de bidons d’huile, de dattes, de vêtements, de nattes, du lait, du thé,  de bouilloires, de Corans et de kits hygiéniques, notamment du gel, de l’eau de javel et du savon.

Pour le chef de projet de ladite Fondation,  Mamadou Sanfo Couliblay, la solidarité étant un élément fort de cette structure, ces dons permettront aux récipiendaires de mieux gérer ce moment. 

Le représentant du président national du Cosim, Imam Mohamed Diomandé, a saisi cette belle action de la FICOM pour rappeler les bienfaits du partage en Islam et invité chaque personne à s’inscrire dans cette ligne pour donner de l’espoir aux nécessiteux. 

Au nom du bureau exécutif national de l’Association des Musulmans Pénitenciers de Côte d’Ivoire (AMPCI), le secrétaire général, sergent-chef, Amedé Diabaté a eu une pensée pieuse à l’endroit de l’ancien imam de la MACA, feu imam Ibrahim Bréji dont les actions sont visibles aujourd’hui dans les centres pénitenciers, selon lui. 

Parlant de la prison, le Sergent-chef a rappelé que ce  n’est pas un lieu de perdition, mais plutôt, un lieu d’éducation pour rebondir. Revenant sur le don, il a indiqué qu’il profite à tous les prisonniers sans distinction de religion. 

Quant à l’Imam principal de la MACA, Bakounadi Ouattara, il a remercié le FIDCOM et le COSIM, section Cocody, qui leur vient régulièrement en aide. Il a ajouté que sur 7. 486 pensionnaires, plus de 5. 000 sont de confessions musulmanes. A l’en croire, chaque jour, pendant le ramadan, ils utilisent trois sacs de riz et deux cartons  pour la rupture. 

Pour finir, il a exhorté la communauté musulmane à venir en aide régulièrement aux pensionnaires. 

"Ensemble partageons nos qualités et partageons nos défauts’’, a appelé le PCA de la FICOM, Cheick Imam Oumar Magassouba. Pour lui, ces pensionnaires ont besoin de l’apport de tous pour leur donner du sourire. Il a terminé en saluant le COSIM pour sa clairvoyance dans la lutte contre la pauvreté.

Lambert KOUAME avec Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Promotion de l’Entreprenariat dans le Moronou/ Affi N’Guessan distribue 126 millions de Fcfa aux jeunes et aux femmes

13 milliards d’aides aux personnes vulnérables du Coronavirus : "un coup d’épée dans l’eau", selon Mamadou Koulibaly