Côte d’Ivoire : Après les grossièretés proférées par Mariam Traoré, un cadre RHDP présente ses excuses aux femmes du PDCI





Côte d'Ivoire,injures,mariam traoré,Mah Sogona


L’ex-députée de Tafiré,  Mah Sogona Bamba, cadre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a dans une déclaration dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci, présenté ses excuses aux femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dont la présidente, Sita Coulibaly a fait l’objet d’insultes grossières de la part de la députée du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir) Mariam Traoré.

Ci-dessous l’intégralité de sa déclaration

 

MOI FEMME, ET MILITANTE RHDP, JE PRESENTE MES SINCERES EXCUSES A TOUTES LES FEMMES DU PDCI.

Je voudrais présenter solennellement, ici, et très sincèrement, mes excuses à toutes les femmes du PDCI pour les injures proférées publiquement par vidéo par l'honorable Mariam Traoré à leur endroit et surtout à l'endroit de leur Présidente Madame Sita Coulibaly.

Sans être la voix la mieux indiquée, ou la voix autorisée, je me permets tout simplement en tant que femme et en tant que militante RHDP de présenter des excuses à chacune des femmes du PDCI au nom de toutes ces femmes du RHDP qui au fond d'elles ne cautionnent pas et ne soutiennent d'aucune manière ces injures obscènes, humiliantes et dégradantes pour la Femme en général.

Je voudrais parler au nom de toutes ces femmes qui pensent que nous devrions présenter des excuses sincères et publiques aux femmes du PDCI. Pour plusieurs raisons mais surtout parce que :

-le RHDP qui se veut un parti de Rassemblement avec à sa tête le PR Ado ne saurait en aucun cas encourager ou "sembler" cautionner ce genre d'injures proférées par l'une d entre nous, injures qui ont créé un émoi national sans que nous ne présentions des excuses.

-Par ailleurs, le RHDP ne se présente t- il pas comme un parti "pour la Démocratie et la Paix"? 
Il ne pourrait dès lors qu'adhérer au principe sacro saint qui est que :" nul ne doit se faire justice" et partant, notre parti ou certains de ses militants ne sauraient justifier une bassesse préjudiciable en réaction à une autre?

C est pourquoi je me permets de réitérer à l’envi les excuses de mon parti le RHDP et y associant une grande majorité des femmes de ce parti choquées par ce qu' elles ont entendu sur la vidéo de Mariam Traoré.

J'ose par ailleurs, croire et espérer que le PDCI, le plus vieux parti de Côte d’Ivoire, avec à sa tête le PR Bédié, l'ainée de tous les Présidents de parti de notre pays, saura, lui aussi, à son tour, présenter des excuses, s'il est avéré que c' est bien l'une ou l'un de ces militants qui a enregistré et diffusé sur les réseaux sociaux cette autre vidéo toute aussi abjecte, incitant à la haine.

Nous devons œuvrer à l'apaisement et opter pour des relations civilisés entre les partis.

Mah Sogona Bamba
militante RHDP.

En lecture en ce moment

Décès d’Arafat dj : Des chinois en colère, ils en veulent à Molaré, Debordo et Sheney

Bénin : La CEDEAO et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel préoccupés par les violences postélectorales