Université de Cocody : la fesci a entamé un arrêt des cours, les raisons





universite-de-cocody-la-fesci-a-entame-un-arret-des-cours-les-raisons


Le retour des congés de Pâques ne se passe pas comme prévu chez les étudiants. Les cours sont perturbés dans le département de communication de l’université  Félix Houphouët Boigny de Cocody depuis le mercredi 13 avril 21. La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) de l’UFR Langue Littérature et Civilisation- Information Communication Art (LLC-ICA), de ce département a  décidé d’observer un arrêt des cours.

Cet arrêt des cours au département de communication a débuté ce  mardi 13 avril à l’Université de Cocody, comme constaté par une journaliste de Pressecotedivoire.ci.

Sur l'objet de cette grève, il s’agit d’une pomme de discorde portant sur trois points essentiels de revendication, à savoir, les questions du Master professionnel, de la mise en ligne des cours et de la mise à disposition des étudiants des salles de travaux pratiques.

Sur ce point, la directrice régionale affirme être en train d’étudier la question afin de trouver une solution durable à la crise.

Pour ce qui concerne le Master professionnel, il existe une sélection après l’obtention de la Licence, pour continuer un Master de recherche. Cependant, cette idée de sélection ne rencontre pas l’adhésion des étudiants, toutefois une solution avait été trouvée selon une source estudiantine, pour permettre aux étudiants qui n’auront pas été sélectionnés en Master de recherche, d’être orientés vers un Master professionnel. Mais malheureusement, cette solution est restée dans les tiroirs des responsables du département jusqu’à présent.

Sur la mise en ligne des cours par les réseaux sociaux, notamment WhattsApp, les étudiants estiment que ces cours mis sur support, ne pourront pas être assimilés par les étudiants sans être préalablement expliqués.

S'agissant de la question de la disponibilité des salles de travaux pratiques, le responsable du syndicat  estudiantin affirme qu’il est essentiellement question du matériel de dernière génération, dont 4 studios fixes et 2 studios mobiles offert au département depuis neuf ans et qui sont destinés aux travaux pratiques, seraient depuis lors , enfermés dans une salle. C’est au regard donc de toutes ces situations susmentionnées, que cet arrêt des cours a été décrété.

Cependant, selon les versions d’un responsable du département, toutes les situations évoquées par les étudiants, ne relèvent  pas du ressort du département  mais  sont de la compétence des autorités universitaires ou du gouvernement.

Il faut noter que cet arrêt des cours qui va durer trois jours peut être reconduit si nécessaire selon les responsables du syndicat estudiantin.

Khady SANOGO (stagiaire)

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Élection à la FIF : L'AFI dément avoir accordé son parrainage à un candidat

Rumeur de vaccin test contre le Coronavirus dans les hopitaux: "notre pays ne s’est engagé dans aucun essai de vaccin contre le COVID-19" (Ministère)