Education nationale : la mutuelle du personnel arrête des dispositions





education-nationale-la-mutuelle-du-personnel-arrete-des-dispositions


La Mutuelle des personnels du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique de Côte d’Ivoire (MUPEMENET-CI) a reconnu que ses nouveaux produits que sont Menet pharma et Menet confort ont connu de nombreuses difficultés dans leur mise en œuvre. Ce constat est ressorti lors d’un atelier organisé par le Conseil d’administration et la direction exécutive et qui a réuni les délégués des 36 directions régionales du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique.
En fait, l’atelier a reconnu que toutes ces difficultés constatées sont essentiellement dues à un déficit de communication lié au message véhiculé pendant la première phase des souscriptions. Les échanges ont permis au conseil d'administration et à la direction exécutive d'opter pour une phase transitoire de trois mois au cours de laquelle tous les adhérents au régime de base bénéficieront à nouveau des 30 % sur l'ensemble des 3 600 médicaments de l'ancien panier de la Mugef-CI comme cela se faisait initialement.
Au cours de cette période, les mutualistes qui le désirent pourront faire leur migration vers les nouveaux produits. Après cela, le régime de base reprendra son panier actuel qui est de 2008 médicaments pris en compte par la Mutuelle générale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) à travers le RCO (Régime de base complémentaire obligatoire). Dans le fonctionnement, les mutualistes du régime de base seront arrimés aux 2008 pour une prise en charge de 30 % des médicaments.
L'objectif avec ces nouveaux produits étant de permettre aux mutualistes de ne rien dépenser en pharmacie afin d'obtenir les médicaments, les adhérants au Menet pharma et au Menet confort bonifieront également des 30 % des médicaments RCO en plus des 70 % de la Mugef-CI pour faire les 100%. Ils auront également la prise en compte à 100 % des 2 617 médicaments sortis du panier de soins de la Mugef-ci.
La période transitoire servira aussi à faire une étude actuarielle pour voir dans quelle mesure la Mupemenet-CI pourrait prendre tous les médicaments en compte à 100 % à l'exception des TPC en se référant aux normes à la sinistralité qui oblige la mutuelle à user des 80 % de ses recettes pour les soins. La MUPEMENET-CI demande donc à ses mutualistes d'opter pour la migration afin d'éviter toutes difficultés dans l'avenir.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Hausse des prix des denrées de première nécessité : Malgré la décision de suspension du ministre, les prix de certains produits inchangés

Promotion de l’emploi des jeunes : Le Ministre Touré Mamadou offre un stage et une ferme à Dougoutigui Lobê