Rupture collective de jeûne des FDS : Le Ministre de la défense exhorte à œuvrer pour la paix, la fraternité et l’entente





rupture-collective-de-jeune-des-fds-le-ministre-de-la-defense-exhorte-a-oeuvrer-pour-la-paix-la-fraternite-et-lentente


Le Ministre d’Etat, ministre de la défense, Téné Birahima Ouattara a exhorté les forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire à œuvrer pour la paix, la fraternité et l’entente entre les ivoiriens. 

"Ce que nos avons de plus chère, c’est la Côte d’Ivoire. Nous devons donc tout faire pour avoir le regard sur elle et la mettre au-dessus de nos intérêts. Et cela ne peut se faire que dans la paix, l'entente et la fraternité. Nous sommes avant tout des frères. Nous sommes dans un mois béni et tous les fidèles prient pour la paix. Nous avons besoin de paix et je sais pouvoir compter sur vous pour faire en sorte de vivre en paix. Je compte sur vous pour mener à bien la mission que le président de la république a bien voulu nous confier", a-t-il déclaré au cours de la cérémonie de rupture collective de jeûne qui s’est déroulée le mercredi 28 avril, à la nouvelle mosquée du camp militaire d’Agban. 

Avant lui, le commandant supérieur de la gendarmerie, le Général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré a déclaré que Dieu siège dans la gouvernance du ministre d’Etat, ministre de la défense. Raison pour laquelle ses pas ont été conduits pour cette première visite au camp d’Agban,  en cette période de ramadan, à la mosquée. 

Quant au Colonel  major Bakayoko Lassana, président de la communauté Musulmane de la gendarmerie nationale, il a sollicité la présence du président de la république, Alassane Ouattara, afin de procéder à l’inauguration de la nouvelle mosquée du camp d’Agban.

 

Ces moments de partage, de bénédictions et de communion ont rassemblé outre les musulmans, plusieurs autres communautés dont des chrétiens.

Solange ARALAMON

 

 

 

 

 

En lecture en ce moment

Législatives du 6 mars 2021 : voici ce que la Commission électorale attend des observateurs

Affaire Suy Fatem jette son écharpe/ Après le conseil de discipline : voici la décision du Comici